News

Des hommes de l'ombre polyvalents

Alan Defrance détruit un ancien cadenas dans les  ateliers d’architecture.  © Alain Herzog

Alan Defrance détruit un ancien cadenas dans les ateliers d’architecture. © Alain Herzog

Dans les coulisses de l'EPFL (4) - Avec quelque 90 bâtiments répartis sur 64 hectares, le campus peut être considéré comme une vraie ville. 16’000 personnes le fréquentent quotidiennement. Parmi eux, étudiants, professeurs et chercheurs, mais également toute une série de corps de métier indispensables à son bon fonctionnement. Nous vous proposons de plonger dans les coulisses du campus à la découverte de ces acteurs de l’ombre ô combien indispensables. Rencontre avec les concierges.

Avec un trousseau de clés bien fourni à la main, Alan Defrance nous ouvre les portes de son bureau au rez-de-chaussée du bâtiment BP. Comme il l’avoue lui-même, c’est un accessoire cliché de sa profession. Notre hôte fait partie de l’équipe de douze concierges qui gèrent chacun une zone différente du campus. «En tant que responsable des bâtiments dédiés aux architectes, j’ai un bureau privé dans ce secteur-là. Mais je passe beaucoup de temps à rayonner sur le terrain», déclare-t-il.

En le suivant dans les couloirs des ateliers d’architecture, on remarque de la sciure de bois au sol, des chutes de cartons et des maquettes qui s’amoncellent sur des établis. «Quand mes collègues me disent que j’ai la zone la plus chaotique, je leur réponds que c’est aussi celle où les étudiants travaillent le plus», dit-il en souriant. Grâce aux six ans passés à ce poste, Alan Defrance a appris à anticiper. Une compétence indispensable qui lui permet de se faciliter la vie en même temps que celle des étudiants. «En ce moment, ils travaillent sur des projets fabriqués avec du bois. Du coup, j’ai installé une benne pour récolter tous ces déchets spécifiques», explique-t-il.

© Laura Cipriano conciergerie epfl

© Laura Cipriano

Si le programme du jour consiste d’ailleurs notamment à vider cette benne déjà pleine, les activités du métier sont très variées: petites réparations en tout genre, commandes et livraisons pour le personnel de nettoyage, contrôles aléatoires de la qualité de leur travail, désaffichage, changement des linges de cuisine, mise à disposition de mobilier pour les manifestations, gestion des objets trouvés, etc.

Une constante pourtant: la tournée des salles de cours le matin dès 6h30. D’après Alan Defrance, «la plupart des portes sont ouvertes par le personnel de nettoyage avant notre passage, mais nous nous assurons qu’il n’y a pas d’oublis ou de problèmes techniques.» Le cas de néons à changer par exemple est très fréquent et ces réparations rapides sont particulièrement importantes en période d’examen.

La gestion du courrier est également une tâche quotidienne des concierges, et pas des moindres puisqu’ils traitent 1000 à 1500 lettres par jour. «Chaque matin, nous distribuons dans les différentes boîtes aux lettres de nos secteurs le courrier reçu par La Poste, mais aussi le courrier interne qui a été trié la veille au soir par un collègue de piquet», annonce-t-il. S’ajoutent encore les recommandés et les colis à scanner pour assurer leur suivi.

Par téléphone, Alan Defrance se fait informer qu’un éclairage défectueux est lié à de la haute tension, il faudra donc appeler un électricien externe. Faire le relais d’informations, répondre aux sollicitations urgentes et aux questions de nouveaux collaborateurs, c’est aussi une facette de leur quotidien. Dernier aspect, qui lui tient particulièrement à cœur, l’attribution de clés. «Il faut pouvoir être au clair sur qui peut accéder à quelle salle. Différentes portes utilisées par un même labo par exemple peuvent avoir les mêmes serrures.» Une responsabilité de plus.

Retrouvez l'ensemble des articles de la série "Dans les coulisses de l'EPFL" :

1 - "Rien ne se perd, presque tout se transforme" - Le service de recyclage

2 - "Le Centre d’impression, paradis du papier" 

3 - "Les pompiers volent à votre secours"

4 - "Des hommes de l’ombre polyvalents" - La conciergerie

5 - "En sons et en images" - Le Service audiovisuel (SAVE)

6 - "Une écoute attentive" - L'accueil téléphonique

7 - "Les enfants du campus" - Le centre de vie enfantine: Le Polychinelle et Polykids/Unimômes

8 - "Dépannage express par des pros de la technique" - Le service d'exploitation 24h/24

9 - "Pour veiller à la santé des employés" - L'hygiène et la médecine du travail

10 - "Des consultations infirmières de premier recours" - Les infirmières du Point santé

11 - "Quand la physique fait son show" - Les préparateurs de physique



Images to download

© Laura Cipriano
© Laura Cipriano

Share on