News

Le superordinateur Cray XMP-48

Le superordinateur Cray XMP/48 du bâtiment CM © Alain Herzog, EPFL

Le superordinateur Cray XMP/48 du bâtiment CM © Alain Herzog, EPFL

Objets insolites (7) - Sur le campus EPFL, on trouve différents objets insolites. Découvrez ici l'histoire du superordinateur Cray XMP/48 du bâtiment CM.

Devant l'auditoire CM1, vous trouverez un objet qui est trop souvent pris pour un simple banc public. Ce superordinateur est exposé sur le campus depuis 1994. Cette année-là, la compagnie américaine Cray Research INC a fait don de trois superordinateurs à l’EPFL, les Cray 1S et 2 ayant été utilisés par l’Ecole et le Cray XMP/48 provenant du CERN. Ce dernier représente la quatrième génération de superordinateurs, soit la première machine de la société à être basée sur des processeurs vectoriels.


Il a la particularité d’avoir une configuration en fer à cheval dans la partie inférieure. « Ce n’est pas du tout à cause de l’initiale de M. Cray le créateur de l’ordinateur, mais pour une question de physique, explique Christian Zufferey, informaticien à la section SI-Développement.

Dans les câblages, l’information circule à la vitesse de la lumière, pas possible d’aller plus vite. Or, la vitesse de calcul de l’ordinateur s’approchait de cette limite. Il a donc fallu mettre toutes les composantes de la machine à la même distance pour qu’il y ait une cohérence dans l’information, qu’elle soit partout en même temps. »


Du cuir pour l'esthétique
Autre particularité des superordinateurs Cray, les revêtements en cuir. « Ce qu’on peut prendre pour un banc est en fait l’alimentation électrique de la machine, camouflée par souci d’esthétique, ajoute Christian Zufferey. M. Cray tenait à faire des objets aussi performants que beaux. Les acheteurs avaient d’ailleurs le choix entre différents coloris de cuir. »

Si les superordinateurs de l’EPFL ont été arrêtés, ce n’est pas parce qu’ils ne fonctionnaient plus, mais parce qu’ils coûtaient trop cher en électricité. L’un après l’autre, ils ont été remplacés par un modèle plus performant et moins énergivore.

Pour en savoir plus, passez au Musée Bolo. Un espace consacré à l'histoire du numérique qui expose d’anciens ordinateurs

Si vous en savez plus, n'hésitez pas à nous contacter via [email protected]