Partager: 

20.11.14 - Le prix Isabelle Musy, vient d’être attribué à Verónica Ponce de León, chercheuse en génie génétique. Doté de 50'000 francs, ce prix a pour objectif de soutenir la création d’une start-up romande et latine. "Innovation Therapeutics" sera consacrée notamment à la thérapie cellulaire des yeux.

"Innovation Therapeutics" est le nom de l’entreprise qui sera créée par Verónica Ponce de León et son équipe au sein du laboratoire de thérapie génique et biologie des cellules souches à l'Hôpital Ophtalmique Jules Gonin de Lausanne. Ils développent des modèles de cellules des yeux pour élaborer des médicaments en ophtalmologie, ainsi que la thérapie cellulaire. «Notre but est à long terme de corriger des mutations causant des maladies incurables via le génie génétique sur des rétinocytes dérivés de cellules proches des cellules souche, et de les injecter dans l’œil du patient,» explique la lauréate du prix Isabelle Musy. La technologie utilisée chez «Innovation Therapeutics» s’inscrit dans une véritable révolution dans le domaine du génie génétique.

Le prix Isabelle Musy pour les femmes entrepreneures en sciences et technologies, qui sera décerné pour la première fois cette année à l’EPFL, porte le nom de son instigatrice. Enseignante à la retraite, cette mécène authentiquement passionnée souhaite encourager les femmes désireuses de créer leur entreprise.

«Je me souviens de mes années d’enseignement où je côtoyais des étudiantes brillantes et l’étonnement lorsque plus tard je constatais qu’elles n’avaient pas poursuivi une carrière à la hauteur de leur talent,» raconte Isabelle Musy. Ce prix veut, non seulement, soutenir la création d’une start-up dans les sciences et les hautes technologies, mais surtout donner une impulsion aux femmes qui veulent entreprendre dans ce domaine.

Ce ne sont pas moins de 19 dossiers qui ont été soumis aux experts. Les quatre candidates finalistes ont dû défendre leur projet devant un jury composé de Claude Nicollier, de la Vice-Présidente de l’EPFL pour l’Innovation, Adrienne Corboud Fumagalli, de Farnaz Moser déléguée à l’égalité des chances ainsi que de l’instigatrice du prix, Isabelle Musy.

Partager: