Un mandat placé sous le signe de l'interdisciplinarité

Marilyne Andersen reste membre de l’EPFL et de l’ENAC en sa qualité de professeure ordinaire. © EPFL

Marilyne Andersen reste membre de l’EPFL et de l’ENAC en sa qualité de professeure ordinaire. © EPFL

Retour sur les cinq années de mandat de Marilyne Andersen, qui a dirigé la Faculté d’Environnement naturel, architectural et construit (ENAC) en qualité de doyenne de septembre 2013 à août 2018.

Marilyne Andersen a quitté son poste de doyenne le 31 août 2018. Durant cinq ans, elle a axé son mandat sur l’interdisciplinarité. Elle a également œuvré pour une meilleure cohésion entre les trois disciplines de l’ENAC afin d’en explorer la valeur ajoutée et la créativité.

Dans ce but, elle a lancé le développement de l’affinity map, une carte numérique qui permet de visualiser rapidement les sujets de recherche communs entre les laboratoires de l’ENAC et de découvrir de nouvelles collaborations interdisciplinaires. Elle a contribué à la mise en place d’une Journée de la Recherche propice aux échanges entre chercheurs, d’un soutien sous forme d’exploratory grants pour les nouveaux projets de recherche interdisciplinaires, et à développer l’offre du programme Projeter Ensemble, dans lequel les étudiants en architecture, génie civil et ingénierie de l’environnement sont appelés à collaborer.

Marilyne Andersen a inauguré en janvier 2017 le programme InnoSeed, qui vise pour sa part à faciliter encore plus l’impact sociétal de la recherche en ENAC. A travers lui, la communauté scientifique de la Faculté a la possibilité de participer à des séminaires et des workshops inspirants sur le thème de l’entreprenariat, s’informer sur l’éventail de soutiens à l’innovation disponibles au niveau de l’EPFL et de la Suisse et développer leur réseau avec les secteurs publics et privés.

Plus récemment, elle a œuvré au lancement du Student Kreativity and Innovation Laboratory (SKIL), le premier maker-space de l’EPFL qui a déjà fait ses preuves après un semestre d’existence. Le SKIL, également axé sur l’interdisciplinarité mais surtout sur une approche bottom-up, profile l’ENAC en pionnière dans l’exploration d’un nouvel enseignement où les étudiants sont poussés à réaliser leurs propres projets, tout en bénéficiant d’un encadrement scientifique et professionnel.

Solar Decathlon et smart living lab

Le potentiel de l’interdisciplinarité a été révélé par la participation de la Suisse au Solar Decathlon, un concours de conception et construction de maison solaire qui met en compétition les universités du monde entier. Marilyne Andersen en a été la directrice académique et dirigé durant quatre ans plus d’une centaine d’étudiants de l’ENAC aux côtés d’étudiants de l’EPFL, de la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg, de la Haute école d’art et de design de Genève et l’Université de Fribourg.

En décrochant en octobre 2017 le premier prix du concours sur sol américain, l’équipe suisse a contribué non seulement au rayonnement de l’EPFL à l’étranger mais aussi du smart living lab (SLL), le site fribourgeois de l’EPFL qui a accueilli toutes les étapes de développement du projet.

A ce titre, Marilyne Andersen a également posé les fondements de ce nouveau campus satellite de l’EPFL, en incarnant une vision ambitieuse et novatrice du bâtir du futur. Elle restera d’ailleurs membre du Comité de Pilotage Conjoint et présidera le Collège d’Experts pour le Mandat d’Etudes Parallèle qui se déroulera dans l’année à venir, afin d’assurer la transmission du projet de construction du nouveau bâtiment du site à Fribourg.

Finances et gender-equality

Le mandat de Marilyne Andersen se distingue encore par l’assainissement des finances de la Faculté pour maintenir, notamment, une dynamique de recrutements. Depuis sa prise de fonction, douze nouveaux professeurs, dont sept au niveau de professeur assistant tenure-track, ont été nommés. Marilyne Andersen a également mis en place une politique pro-active de gender equality visant à soutenir les candidatures féminines lors des recrutements de nouveaux chercheurs et professeurs.

La Présidence de l’EPFL a nommé doyen ad interim de l’ENAC le professeur Andrew Barry, directeur du Laboratoire de technologie écologique (ECOL)

Lire à ce propos ENAC Actualités: "Andrew Barry devient doyen ad interim de l'ENAC" 

Un appel à candidatures interne et international sera prochainement publié afin de nommer un nouveau doyen à la tête de la Faculté. Marilyne Andersen reste membre de l’EPFL en sa qualité de Professeure ordinaire et directrice du Laboratoire de Performance Intégrée au Design (LIPID).