Aller au site principal

Actualités

Trois professeurs de l'EPFL reçoivent un «ERC Advanced Grant»

Pierre Gönczy, Douglas Hanahan et Tobias J. Kippenberg (source : Alain Herzog/EPFL)

Pierre Gönczy, Douglas Hanahan et Tobias J. Kippenberg (source : Alain Herzog/EPFL)

Les professeurs Pierre Gönczy, Douglas Hanahan (Faculté des sciences de la vie) et Tobias J. Kippenberg (Faculté des sciences de base et Faculté sciences et techniques de l'ingénieur) ont reçu des Advanced Grants du Conseil européen de la recherche (ERC).

Les ERC Advanced Grants sont accordés chaque année à des chercheurs de premier plan pour assurer le financement à long terme de projets de recherche "novateurs et à risque élevé", dans plusieurs domaines.

Cette année, l'ERC a octroyé une telle bourse à trois professeurs de l'EPFL.

Pierre Gönczy (Faculté des sciences de la vie/ISREC)

CENGIN: "Décryptage et ingénierie de l'assemblage des centrioles"

Le décryptage et l'ingénierie de l'assemblage des organites cellulaires est une recherche fondamentale en biologie. Le centriole est un organite conservé au cours de l'évolution qui est essentiel à d'innombrables processus cellulaires, y compris la signalisation, la motilité et la division. Les centrioles présentent une architecture remarquable qui découle en partie des propriétés d'auto-assemblage d'un ensemble de protéines conservées au cours de l'évolution, identifiées au cours de la dernière décennie. Le projet CENGIN s'attaquera à deux défis importants qui marquent ce domaine : développer des protocoles pour sonder la dynamique de l'assemblage des centrioles avec une précision moléculaire, et mettre au point des modules qui permettront d’assembler des centrioles synthétiques. Cela aidera à mettre en lumière les mécanismes par lesquels ces protéines construisent ensemble un organite fonctionnel.

Douglas Hanahan (Faculté des sciences de la vie/ISREC)

CAN-IT-BARRIERS: «Faire sauter les barrières systémiques et microenvironnementales perturbant les immunothérapies ciblées sur les tumeurs antigéniques»

Exploiter le système immunitaire afin d'attaquer et d'éradiquer les cellules tumorales a révolutionné les traitements anti-cancéreux, produisant chez certains patients des rémissions à long terme et des guérisons. Cependant, chez d’autres patients, les tumeurs sont capables d'échapper et de résister à ces immunothérapies. Ce projet a pour but d'utiliser des modèles de cancers résistants afin d'élucider les mécanismes de résistance, d'élaborer de nouvelles stratégies pour éliminer ces barrières, tout en cherchant à activer une réponse immunitaire anti-tumorale efficace.

Tobias J. Kippenberg (Faculté des sciences de base/IPHYS et Faculté sciences et techniques de l’ingénieur/IEL)

ExCOM-cCEO: "Oscillateurs mécaniques extrêmement cohérents et électro-optique de cavité en circuit.

La recherche d'oscillateurs mécaniques à dissipation ultra-faible est motivée par les besoins des mesures de précision ainsi que les technologies de détection classiques et quantiques. Le projet propose une nouvelle génération d'oscillateurs micro- et nanomécaniques cristallins et supraconducteurs, produits par des techniques de déformation, dont les facteurs Q devraient dépasser des dizaines de milliards. Le projet vise à exploiter ces systèmes pour observer les phénomènes optomécaniques quantiques à température ambiante. Deuxièmement, le projet explorera une méthode fondamentalement nouvelle de mesure et de manipulation des champs hyperfréquences à l'aide de champs optiques par rétroaction de mesure – une nouvelle approche pour les circuits électro-optiques de cavité. En associant ces projets, nous proposons d'ouvrir un nouveau champ des circuits électro-optique de cavité et d'ouvrir une nouvelle ère de cohérence mécanique dans les domaines classique et quantique.

Tous les lauréats des Advanced Grants du CER pour 2019 (PDF)


Source: Mediacom
Connexion