Partager: 

15.05.14 - Les cas de la République de Moldavie et des pays de l’Europe du Sud-Est

Au cours des vingt dernières années, la migration des travailleurs qualifiés est devenue à la fois une menace et une opportunité pour les processus de développement en Europe du Sud-Est. Les gouvernements de cette région ont commencé à faire évoluer leurs politiques, s’efforçant de surmonter leurs difficultés en adoptant une approche plus volontariste et en établissant des liens entre les ressortissants installés à l’étranger et les mutations qui affectent leur pays. En raison des impératifs des économies et des sociétés de plus en plus fondées sur le savoir, la migration des travailleurs qualifiés est naturellement devenue un domaine d’action important dans la région.

Mobiliser la diaspora scientifique

La République de Moldavie est un exemple de pays qui souffre de la fuite des cerveaux et tente de mettre en place des stratégies appropriées pour mobiliser et valoriser les ressources de sa diaspora scientifique. Le projet de recherche « Connecting the scientific diaspora of the Republic of Moldova to the scientific and socioeconomic development of the home country »*, mis en œuvre par CODEV en collaboration avec l’Académie des sciences de Moldavie (ASM), a fourni de nouvelles données empiriques sur les scientifiques et professionnels qualifiés moldaves dans les pays de destination, et identifié les liens de coopération avérés et potentiels avec la communauté scientifique restée sur place.Hormis la création de filières formelles d’interaction avec la diaspora visant à encourager des activités conjointes de transfert de connaissances auprès des acteurs de développement à l’échelle locale, l’étude a constaté que la situation structurelle en Moldavie doit être améliorée. Financé par le programme SCOPES du Fonds national suisse de la DDC, le programme s’est déroulé de 2010 à 2013.

Actions et stratégies politiques

Une bourse complémentaire a permis la publication du volume intitulé (en anglais) : « Skilled migration and development practices: Republic of Moldova and the countries of South East Europe »**, qui présente notamment les cas de Moldavie, Albanie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, Serbie et Ukraine. Ce livre illustre les actions et stratégies politiques mises en œuvre dans ces pays pour juguler la fuite des cerveaux et identifie les obstacles qui freinent les liens avec la diaspora et le transfert de ses connaissances. Ce volume apporte une contribution majeure car il dessine les contours d’un nouveau cadre d’action pour traiter la question de la migration des travailleurs qualifiés en révélant le potentiel d’une approche régionale dans ce domaine. Ce livre a été présenté à des décideurs politiques et d’autres acteurs à l’occasion d’un événement public à Chisinau le 7 février 2014.

* Créer des liens entre la diaspora scientifique de la République de Moldavie et le développement scientifique et socio-économique du pays d’origine
** Migration des travailleurs qualifiés et pratiques de développement : République de Moldavie et pays de l’Europe du Sud-Est

Partager: