Share: 

18.07.17 - Prof. Francesco Mondada, en collaboration avec le Service de Promotion des études et avec le soutien du NCCR Robotics, a mis sur pied une semaine de cours de robotique et d’intelligence artificielle destinée à des gymnasiens. Ce projet ambitieux est né des discussions avec deux établissements de Suisse allemande, les gymnases de Kirchenfeld et de Neufeld de Berne, avec pour but de stimuler l’intérêt pour la robotique et la programmation - l’informatique au sens large étant en passe d’entrer dans les plans d’étude - et bien sûr de renforcer les liens et l’image de l’EPFL au-delà du « Röstigraben ».

Le challenge était de taille ! Mais le pari est plus que réussi : les vingt participants sont repartis le sourire aux lèvres, et fiers des connaissances acquises… quoiqu’un peu fatigués par l’effort fourni pendant cette première semaine de vacances! En alternant judicieusement les moments de théorie et les possibilités de les mettre en pratique dans les DLL, F. Mondada a initié ses élèves aux notions d’ analyse des capteurs, de localisation probabiliste, de navigation autonome pour aborder finalement des aspects de machine learning et d’apprentissage par réseaux de neurones artificiels. Les petits robots Thymio se sont volontiers prêtés aux exercices tout au long de la semaine pour le plus grand bonheur des participants.
Si le cours a été très inspirant pour la robotique et la programmation en soi, un effet collatéral non négligeable concerne les mathématiques: les participants ont réalisé combien elles sont importantes et nécessaires pour aborder ces domaines de l’intelligence artificielle.

«J’étais contente de pouvoir appliquer des notions de maths vues au gymnase, je me rends compte qu’elles sont très utiles » nous a confié Vrinda, qui viendra renforcer les effectifs féminins de la section d’informatique cet automne.

Le cours a également attiré quelques participants externes: certains sont spécialement venus de Jaïpur en Inde, de Ras Al Khaïmah ou encore d’Allemagne. Quelques Vaudois et Genevois ont aussi trouvé le chemin de l’EPFL…

En conclusion, cette première édition a prouvé que des notions complexes ne rebutent pas les jeunes et qu’il est possible d’imaginer des programmes ambitieux en robotique pour le niveau secondaire 2. Des formations continues pour les enseignants de gymnase seront peut-être la suite logique à donner à cette aventure.

Programme détaillé de la semaine 

Author:Service de Promotion des Etudes Source:EPFL - GYMNASES
Share: