Partager: 

16.05.18 - Une nouvelle plate-forme de streaming, Sofy.tv, révolutionne le genre en offrant un espace gratuit et sécurisé aux réalisateurs de courts métrages. Le site intègre de nombreuses technologies développées à l’EPFL, notamment un tatouage de l’image qui empêche le piratage.

Sofy.tv est une toute nouvelle plate-forme de vidéo à la demande, spécialement créée pour diffuser des films de moins de 40 minutes. Deux chercheurs de l’EPFL, cinéastes et passionnés de courts et moyens métrages, entendent par ce biais, faciliter la distribution de ce genre cinématographique à un plus large public qu’aux seuls mordus des festivals. Ils ont aussi fondé les Ouchy Film Awards à Lausanne.

Qu’est-ce qui différencie ce nouveau site de streaming des nombreux autres existants sur Internet ? « Sur YouTube, par exemple, il y a plus de 5 milliards de vidéos et environ 63 millions de résultats lorsque vous recherchez "court métrage". Il est très difficile de faire une recherche ciblée et la qualité n’est pas toujours au rendez-vous », explique Sami Arpa. Le cofondateur de Sofy.tv pointe également du doigt d’autres plateformes qui offrent peu de courts métrages dans leurs catalogues et demandent même aux cinéastes de payer une cotisation pour s’y trouver.

Tatouer les vidéos

Sami Arpa, spécialiste de la vision par ordinateur et du « deep learning », et son associé Vassilis Kalofolias, expert en intelligence artificielle, ont décidé de donner un coup de pouce aux cinéastes en leur fournissant un moyen de commercialiser leurs œuvres, tout en offrant un site intelligent basé sur leurs expertises dans le monde digital.gifs website

Ils ont, en effet, intégré à la plate-forme plusieurs technologies développées dans leurs laboratoires, entre autres, un système de tatouage de l’image, aujourd’hui breveté, qui protège les films du piratage. Les réalisateurs peuvent prendre en photo l’écran qui diffuse le film et découvrir un filigrane caché, que seul le cliché peut révéler. Cette technologie, développée au Laboratoire d’images et représentation visuelle (IVRL) de Sabine Süsstrunk, est un nouveau moyen de sécuriser les films contre le piratage.
https://actu.epfl.ch/news/ce-que-nos-yeux-ne-percoivent-pas-l-appareil-photo/

Un contrôle parental qui permet de voir le film

La plate-forme donne déjà la possibilité aux usagers de concocter leurs propres recettes de film de manière très fine grâce aux systèmes d’apprentissage de l’intelligence artificielle. Le spectateur peut ainsi choisir un film qui réunit tous les critères qu’il désire. Avec le temps, le logiciel sera à même de juger de la qualité des films proposés par les réalisateurs et de choisir les meilleurs pour compléter le catalogue de Sofy.tv.

Parmi les nombreuses innovations qui seront implémentées, un filtre vidéo dynamique permettra de visionner un même film avec ou sans les scènes de violence. « Lorsque vous apposez le contrôle parental sur certains critères, c’est le film tout entier qui n’est plus visible, explique Sami Arpa. Avec notre filtre il sera possible de voir le film en famille, exempt de scènes critiques. » Le scientifique n’en dira pas plus à ce propos car les résultats doivent être publiés prochainement.

Dossier de presse
https://go.epfl.ch/sofyTv

Sandy Evangelista EPFL Service de presse
[email protected]
+41 79 502 81 06

Sami Arpa Assistant Doctorant
[email protected]
+41 21 693 12 72
+41 78 908 75 02

Vassilis Kalofolias
[email protected]
+41 78 890 73 69

Sabine Süsstrunk Directrice du Laboratoire d’images et représentation visuelle (IVRL)
[email protected]
+41 21 693 66 64
+41 79 391 52 84

Partager: