Prix Erna Hamburger pour une chimiste d'exception

© Weizmann Institute of Science

© Weizmann Institute of Science

La Fondation EPFL-WISH remettra aujourd’hui son prix Erna Hamburger qui couronne une carrière féminine. Décerné pour la sixième année consécutive, il honore Ada Yonath – co-lauréate du Prix Nobel de chimie 2009 – pour ses recherches sur un élément clé du vivant : le ribosome.

La Fondation Women in Science and Humanities (WISH) de l’EPFL décerne chaque année le prix Erna Hamburger. Hommage à la première femme professeur d’une école polytechnique de Suisse, le prix contribue à promouvoir l’excellence féminine. Il est attribué chaque année à une chercheuse de renom. Remis ce mardi 22 mars, le prix de cette année va à Ada Yonath de l’Institut Weizmann en Israël. Personnage haut en couleurs, sa carrière scientifique est le fruit d’un travail de longue haleine.

Ses recherches portent sur le code génétique. La scientifique a identifié la structure des molécules qui composent le ribosome. Cette partie de la cellule décode l’ARN pour déterminer quelles protéines doivent être produites. Ce processus est un élément clé de la vie, car les protéines ainsi synthétisées permettent le bon fonctionnement des cellules.

« Je n’ai jamais été un homme »

Pour ces découvertes, Ada Yonath a partagé le prix Nobel de chimie 2009 avec deux hommes, Thomas Seitz et Venkatraman Ramakrishnan. Lorsqu’on lui demande s’il est plus difficile d’obtenir une légitimité scientifique en tant que femme, elle répond avec son franc-parler habituel : « Je ne peux pas comparer, car je n’ai jamais été un homme. » Et d’ajouter à propos du prix Erna Hamburger, « Je souligne que tous les prix m’ont été décernés pour des découvertes et non parce que je suis une femme. Cependant je serais heureuse si plus de femmes s’engageaient dans les sciences. J’espère que mes prix inspireront et encourageront les jeunes scientifiques. »

Outre ses prix, la fondation WISH finance des postes, octroie des aides individuelles ou organise des coachings. Dévouée à la promotion des carrières féminines, elle a été créée en 2006, à l’initiative de professeures de l’Ecole. En apportant des réponses variées, elle cherche à améliorer la poursuite du cursus scientifique des femmes après leurs études. A peine plus d’un professeur sur dix est une femme.

Liens :
http://epfl-wishfoundation.epfl.ch/
http://www.weizmann.ac.il/Structural_Biology/faculty_pages/Yonath/home.html


Auteur: Nicolas Guérin
Source: EPFL