Parmentier, Vinci, Atlantide et Esplanade, une page se tourne

© 2021 EPFL / RESCO

© 2021 EPFL / RESCO

Arrivé le 1er janvier 1992 sur le Campus pour gérer Le Parmentier, puis par la suite, Le Vinci, l’Atlantide et l’Esplanade, Gilbert Riffault, patron et responsable de ces quatre points de restauration a pris sa retraite le 31 décembre dernier.

À l’occasion du 50e de l’EPFL en 2019, Gilbert Riffault, nous racontait dans EPFL Magazine son arrivée sur le Campus :

«  J’avais postulé pour le Copernic qui cherchait un couple de restaurateurs. Il y avait 70 candidatures, je suis arrivé dans les trois premiers, puis deux et je n’ai pas été choisi. Mais comme j’avais eu un très bon contact, quelques mois plus tard on m’a proposé de gérer le Parmentier, et ça a commencé comme ça il y a 27 ans. À cette époque il n’y avait que trois restaurants sur le campus, vous imaginez !

Je me souviens qu’il était interdit de consommer hors des points de restauration, pas de pique-nique, de take away, encore moins de food truck. Sous la direction – on ne disait pas encore présidence – de Bernard Vittoz et Jean-Claude Badoux, les membres de la Direction venaient déjeuner dans les restaurants. Ça a radicalement changé avec l’arrivée de Patrick Aebischer qui a instauré les lunchs de travail, à l’américaine, depuis lors c’est devenu une habitude à la présidence et partout ailleurs sur le campus, on livre. Cela représente 50% de notre chiffre d’affaires. Les gens mangent moins de viande, dans les menus que nous proposons aujourd’hui il y a forcément une offre végétarienne. On doit aussi faire attention au gluten et comme le campus est devenu international et multiculturel, certaines personnes ne mangent pas de porc. Depuis 27 ans je ne me lasse pas de l’ambiance, j’habite à Saint-Sulpice et tous les dimanches je viens préparer ma semaine, cette proximité est un plus, mais aussi un moins, car j’ai du mal à couper, c’est pour ça que j’ai un chalet à la montagne. »

À l’issue d’un appel d’offres, c’est SV Group qui reprend l’exploitation de ces quatre points de restauration. De nouveaux concepts seront proposés à la communauté EPFL, dont un self-service entièrement végétarien. La réouverture est prévue le lundi 11 janvier. 

L’EPFL et RESCO (Restauration et commerces remercient chaleureusement Monsieur Gilbert Riffault pour son engagement et implication sur le Campus durant toutes ces années. C’est l’occasion de lui souhaiter une excellente retraite.


Author: Patrick Vulliamy
Source: Restoration

Images to download

© 2021 EPFL / RESCO / G. Riffault
© 2021 EPFL / RESCO / G. Riffault

Share on