Share: 

16.03.18 - Le gouvernement ivoirien et la Banque Mondiale ont identifié un projet d’appui au développement de l’enseignement supérieur dénommé PADES (Programme africain pour le développement économique et social). Une des composantes de ce projet a pour objectif principal de faire de l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro, un pôle d’excellences scientifique et technologique pour l’Afrique avec des standards internationaux. 

Dans ce contexte, une délégation ivoirienne est venue à l’EPFL du 5 au 6 mars 2018 pour initier un benchmarking institutionnel des meilleurs établissements d’enseignement supérieur dans le monde. L’objectif visé était de faire une étude comparative afin de s'inspirer des spécificités de l'EPFL. La délégation de 11 personnes, composée de l'équipe de coordination du PADES, de l’INPHB et des membres du Ministère de tutelle, a rencontré la Direction de l’EPFL ainsi que plusieurs chefs de services. Les échanges ont été fructueux et la délégation a pu recueillir un maximum d’informations relatives aux domaines de la gouvernance, de la formation, de la recherche et de l’innovation technologique.

La délégation a beaucoup apprécié son passage à l’EPFL et comme l’a confirmé le Directeur général adjoint de l’INP-HB de Yamoussoukro, Moustapha Sangaré : «grâce à la disponibilité des différents responsables, la richesse des informations données, le partage d’expérience et la convivialité des échanges, tout cela contribue à avoir une idée assez précise des défis et des activités nécessaires à implémenter en vue de la transformation de l’INP-HB ».

La délégation a continué son voyage aux USA où elle a été reçue au Olin College of Engineering et à Harvard.

L’INP-HB est depuis 2014 membre du RESCIF et un partenaire de l’EPFL engagé dans le programme MOOCs for Development. Le renforcement de ses capacités sera bénéfique pour l’ensemble des projets mutuels.

Share: