Aller au site principal

Actualités

Le PhD Summit attire des doctorants du monde entier

© Ted Byrne - Les 13 doctorants entourés des membres du jury ainsi que du Doyen de la Faculté

© Ted Byrne - Les 13 doctorants entourés des membres du jury ainsi que du Doyen de la Faculté

Venus des Etats-Unis, d’Asie et d’Europe, 13 doctorants ont présenté leur recherche lors de la première édition de la compétition « Engineering Phd Summit ». Organisée pour la première fois par la Faculté des Sciences et Techniques de l’Ingénieur, cette rencontre avait pour thème « data-driven engineering in the life sciences ». Shachi Mittal, de l’Université de l’Illinois aux États-Unis, a convaincu le jury avec sa présentation « Combiner la science des données et l’imagerie chimique pour un diagnostique du cancer automatisé ».

Sélectionnés sur une base compétitive par un jury interne, les 13 doctorants étaient invités à passer deux jours à l’EPFL. Ils ont présenté leur travail de recherche à un panel d’experts, qui a récompensé la meilleure présentation, et visité les laboratoires de leur choix. Les participants étaient tous des doctorants en dernière année d’études, intéressés par une carrière académique. Ils venaient des Etats-Unis (Rice University, University of Texas at Austin, University of Illinois), d’Asie (National University of Singapore, Nanyang Technological University), et d’Europe (University College London, Ghent University, University of Oslo, Institut national de recherche en informatique et en automatique en France), ainsi que de différents laboratoires de l’EPFL. 

« Je connaissais bien sûr l’EPFL, grâce aux rankings », indique Shachi Mittal, qui a remporté le premier prix. La doctorante a notamment apprécié les visites de laboratoires, et de rencontrer des experts mondiaux dans son domaine de recherche. « C’est incroyable, car j’ai pu m’entretenir avec le Professeur Hanahan, dont j’avais lu les publications de nombreuses fois, sans savoir qu’il travaillait à l’EPFL. Sa recherche est très inspirante pour moi, et lorsque j’ai étudié la liste des laboratoires à l’EPFL pour définir mes visites, j’ai vu son nom. » Tushar Chouhan, qui utilise le Machine Learning pour étudier les mécanismes neurologiques dans l’activité moteur, a également apprécié rencontrer l’un des experts dans son domaine, le Professeur José del R. Millán. « C’était passionnant de pouvoir échanger avec lui sur mon sujet de recherche », souligne Tushar. « Les professeurs sont extrêmement sollicités, mais ils ont pris le temps de discuter avec nous, individuellement. »

« Pour les étudiants, cela représente une occasion unique de partager et promouvoir leur recherche, ainsi que de rencontrer d’autres chercheurs », souligne Ali H. Sayed, Doyen de la Faculté des Sciences et Techniques de l’Ingénieur. « Cela permet également de faire connaître notre Faculté à d’excellents doctorants internationaux et travaillant sur des sujets extrêmement intéressants ». Des doctorants de quatre laboratoires de l’EPFL ont également pris part à la compétition, comme Baran Gözcü, du Laboratoire de systèmes d’information et d’inférence. « Mon professeur m’a largement encouragé, car ce genre de rencontre permet non seulement de présenter ses résultats, mais aussi de connaître d’autres jeunes doctorants et découvrir des domaines de recherche de pointe ». La prochaine édition se déroulera en 2019.

Pour accéder aux photos de l'événement et aux vidéos des présentations


Connexion