Partager: 

19.07.17 - Après un séjour zurichois, HOUSE 2, dessinée et construite par des étudiants en architecture de l’EPFL, est invitée à Malley. Elle s’intégrera au programme d’animation et de développement de la plus importante friche urbaine de l’Ouest lausannois.

Cinquante mètres de long, neuf mètres de large et six mètres de haut. Près de vingt-deux kilomètres de bois, vingt mille vis et un poids total de vingt-deux tonnes. HOUSE 2 est une maison temporaire de quatorze modules – ou pièces – en bois conçue, dessinée et construite à la main par des étudiants de première année en architecture de l’EPFL. La bâtisse a occupé durant près d’un mois une place du quartier ouest de Zurich. Pour animer et préfigurer le développement d’une des plus importantes friches urbaines de Suisse romande, trois de ses modules, un bar, un lieu d’exposition et un cinéma, s’installent à Malley, invités par Stratégie et développement de l’Ouest lausannois (SDOL). Edifiés juste à côté de la buvette éphémère «La Galicienne», près de la halte CFF de Prilly-Malley, les trois modules seront ouverts au public jusqu’à la fin de l’été. De multiples événements y sont programmés jusqu’à mi-octobre à l’enseigne de REPLAY, initié par Renens, Prilly, Lausanne, Vaud et les CFF.

A Zurich, HOUSE 2 avait pris ses quartiers de fin mai à mi-juin sous un pont ferroviaire (voir la vidéo). Elle a occupé un espace vide, près de bureaux et d’une halte de tram. La journée, les passants à la recherche d’ombre sont venus s’y reposer et les enfants en vadrouille l’ont traversée de part en part. Les étudiants de l’Ecole d’art et de design de la ville (ZHdK), située en face du bâtiment, y ont dégusté leur repas de midi et dressé des hamacs. A la tombée de la nuit, des conférences, des séances de cinéma en open air et des concerts ont animé les lieux habituellement déserts.

Ouvrir l'espace

«Ce genre de maison temporaire montre que l’agrandissement et la densification de nos villes sont positifs. On voit qu’en ouvrant l’espace et en facilitant des activités les plus diverses, on le rend plus vivant, plus dynamique. On apporte de la vie là où il n’y en avait pas», explique Dieter Dietz, architecte et professeur à l’origine du concept. A Zurich, le projet s’est intégré au programme de recherche «Counter City» de l’Ecole d’art et de design de Zurich, qui vise à mettre le design au service d’une communication positive sur la croissance des villes.

Pour les étudiants, HOUSE 2 est surtout un apprentissage intensif du métier d’architecte. En trois mois, ils ont dû concevoir, par groupe de 15 à 20 personnes, une pièce de cette maison, en développant un programme cohérent avec son futur cadre zurichois et distinct des modules voisins. Chaque idée a dû s’agencer esthétiquement et structurellement avec les autres. Ces mêmes étudiants ont ensuite eu deux semaines pour monter eux-mêmes HOUSE 2 à Zurich, après quelques jours de test sur le site de l’EPFL.

HOUSE 1, 2, 3
La démarche a déjà attiré l’œil de nombreuses gazettes d’architecture (voir dossier de presse). L’année dernière, les étudiants avaient érigé la première édition du projet, HOUSE 1, sur le site de l’EPFL puis, à l’école d’architecture de Versailles. Les pièces de la maison étaient destinées aux étudiants d’un campus. HOUSE 1 figure parmi les candidats des prochains Prix suisses de design, prévus en octobre 2017. Dès l’automne, HOUSE 2 sera démontée et ses éléments en bois conservés pour la construction de HOUSE 3 en 2018.

HOUSE 2: Dossier de presse EPFL (photos, vidéos, revue de presse internationale)

A lire sur le sujet: HOUSE 2: une maison construite à la main par des étudiants, EPFL Actualités, 18.04.2017

Auteur:Sandrine PerroudSource:Mediacom
Partager: