Partager: 

10.10.17 - Professeur assistant dans la section de science et génie des matériaux, Fabien Sorin met une énergie hors norme dans le développement de ses cours. Grâce à une pédagogie mêlant démonstrations, théorie et expériences scientifiques, il reçoit le Credit Suisse Award for Best Teaching 2017, décerné par un jury de l'EPFL.

Il n’est à l’EPFL que depuis quatre ans, mais Fabien Sorin a déjà marqué l’école de sa griffe personnelle. Professeur assistant de la section de science et génie des matériaux, il a repris peu après son arrivée un cours d’introduction destiné aux étudiants de Bachelor STI. Enseigner dans une classe de cette taille – environ 300 étudiants – en première année représente un défi conséquent. Fabien Sorin y a mis toute son énergie, au point que les excellents résultats des étudiants et leurs retours très positifs lui valent aujourd’hui de recevoir le Credit Suisse Award for Best Teaching, un prix décerné chaque année par un jury de l'EPFL au meilleur enseignant de l’école.

Son secret pour captiver l’audience? Un cours très bien préparé, qui allie démonstrations, concepts scientifiques et expériences. «Enseigner ces concepts à un seul étudiant serait facile, mais partager des éléments basés sur des expériences avec un auditoire de 300 personnes est beaucoup plus difficile, explique Fabien Sorin. J’ai développé au fil des années un enseignement en trois parties pour présenter à la fois la théorie et les aspects pratiques. » Concrètement, le professeur commence ses cours avec des démonstrations souvent spectaculaires, dans lesquelles il n’hésite pas à casser des assiettes pour montrer les propriétés des matériaux, ou passe des vidéos filmées dans son laboratoire. Une fois qu’il a toute l’attention de l’assistance, il leur présente alors les éléments plus théoriques du cours, avant de conclure par des expériences scientifiques.

«Varier le rythme est la clé pour garder leur attention. Je peux passer de l’expérience à des anecdotes amusantes ou historiques, avant de dériver au tableau des concepts fondamentaux : c’est important pour maintenir leur intérêt.» S’il est strict – «le silence en classe n’est pas négociable», dit-il - Fabien Sorin accorde beaucoup d’importance à gagner le respect et l’intérêt des étudiants par son engagement et son enthousiasme. Il attribue également le succès de son cours au précieux mentorat du Professeur Rappaz à ses débuts, ainsi qu’à ses assistants étudiants, à qui il présente la matière en amont, dans une sorte de cours à blanc, pour qu’ils soient mieux préparés à répondre aux questions de la classe.

Grâce à son investissement personnel, Fabien Sorin est très apprécié par les étudiants malgré la difficulté de la matière. De plus, le niveau de la classe a augmenté depuis l’introduction de cet enseignement à la fois pratique et théorique. «Ce qui est très valorisant pour moi, c’est de non seulement voir que les étudiants aiment le cours, mais aussi que les professeurs de deuxième année ont remarqué une nette augmentation du niveau de compréhension des étudiants à mesure que j’améliorais mon enseignement», se réjouit Fabien Sorin.

Auteur:Sarah AubortSource:Mediacom
Partager: