Partager: 

27.04.17 - Le nouveau Swiss EdTech Collider accueillera une trentaine de start-ups liées aux nouvelles technologies de l’éducation. Inauguré ce 27 avril 2017, cet espace veut leur offrir une visibilité accrue, tant du côté des clients que des investisseurs, et encourager les synergies entre elles. Ces start-ups pourront en outre être associées aux recherches de pointe menées par des professeurs de l’EPFL en matière de technologies de la formation.

L’EPFL est depuis plusieurs années un acteur majeur dans le domaine de l’éducation digitale, notamment avec ses cours online (MOOCs), qui comptabilisent plus d’un million et demi d’utilisateurs inscrits depuis leur lancement en 2012. Or les plates-formes d’éducation digitale sont un marché en pleine croissance, dont les investissements dépasseront les 250 milliards de dollars en 2020 (EdTechXGlobal and IBIS Capital report, 2016). Rien qu’en Europe en 2016, 227 millions d’euros ont été investis dans le secteur, prinicipalement en France et en Allemagne.

Aujourd’hui, l’EPFL fait un pas décisif vers le développement en Suisse d’un pôle d’éducation digitale d’envergure internationale, en inaugurant le Swiss EdTech Collider.

Cet espace collaboratif de près de 300 m2 a pour objectif de rassembler les entrepreneurs actifs dans les domaines des technologies éducatives et les professeurs de l’EPFL menant des travaux de recherche de pointe dans ce domaine. Un écosystème unique qui, grâce à son installation à l’Innovation Park de l’EPFL, bénéficiera d’une proximité immédiate avec le campus et l’actuel Centre pour l’éducation à l’ère digitale (CEDE) et plusieurs laboratoires de recherche.

Les défis d’une société digitale

L’objectif principal du Swiss EdTech Collider est de contribuer au développement du secteur des technologies de l’éducation en Suisse. À travers de nouvelles méthodes et de nouvelles solutions, le centre veut répondre aux défis d’une société de plus en plus digitale, depuis l’école enfantine jusqu’à la formation continue des adultes, en passant par la formation en entreprise. Le Swiss EdTech Collider s’appuiera sur les derniers travaux en matière de Machine learning ou de data science pour enrichir la recherche dans le domaine de l’éducation.

Géré par une association à but non lucratif, le Swiss EdTech Collider compte dans ses rangs quatre professeurs de l’EPFL : Pierre Dillenbourg, Denis Gillet, Francesco Mondada et Marcel Salathé. Le centre a reçu l’appui financier de l’EPFL, de la Fondation Jacobs, de la Fondation Henri Moser et de la Fondation EPFL Innovation Park. Cette association travaillera en partenariat avec l’initiative Digital Switzerland.

Auteur:Sarah BourquenoudSource:Mediacom
Partager: