Aller au site principal

Actualités

Inauguration d'un nouveau microscope à effet tunnel (STM)

© 2018 LESO-PB EPFL

© 2018 LESO-PB EPFL

Le groupe de recherche « Nanotechnology for Solar Energy Conversion » du LESO-PB inaugure son nouveau microscope à effet tunnel (en anglais STM : Scanning Tunneling Microscope). Cet appareil de mesure permet d’examiner la topographie surfacique d’échantillons avec une résolution atomique ainsi que d’étudier les propriétés électroniques de couches minces nanocristallines à une échelle nanométrique.

Le nouvel STM est une extension raccordée au labyrinthe de tuyaux et chambres à vide (voir image ci-dessous) qui s’étend désormais sur plusieurs mètres carrés et permet le dépôt et la caractérisation de revêtements solaires complexes. Il est constitué d’une chambre dédiée à la pulvérisation cathodique (sputtering) de dépôt de couche mince et d’une partie d’ultravide (UHV) avec un spectromètre de photoélectrons induits par rayons X (XPS) et ultraviolet (UPS) permettant la caractérisation électronique, respectivement, du niveau de base et des bandes de valences. Comme les propriétés électriques sont étroitement liées aux propriétés optiques, ce type de mesure est essentiel pour la caractérisation des couches minces pour des applications solaires.

L’avantage principal de cette nouvelle installation est qu’elle permet la caractérisation d’échantillons fraichement déposés sans quitter le vide (in situ), ceci afin d’éviter l’exposition à l’air, et de ce fait l’absorption de particules d’eau et d’hydrocarbure. Ce type de configuration prend toute son importance pour les mesures STM, UPS et XPS étant donné que celles-ci sont hautement sensibles aux contaminations de surface.

Contact: Dr Andreas Schueler, Responsable du Groupe de recherche "Nanotechnology for Solar Energy Conversion"

Copyright EPFL LESO-PB

Financement

Ce projet a pu être réalisé grâce au co-financement de la faculté ENAC, du NANOLAB de la faculté STI et du LESO-PB.


Connexion