Francesco Gramuglia reçoit le First Place Student Paper Award

© 2020 EPFL

© 2020 EPFL

Le IEEE Nuclear Science Symposium and Medical Imaging Conference vient de récompenser Francesco Gramuglia, doctorant dans le laboratoire d'architecture quantique (AQUA Lab)

Francesco Gramuglia, doctorant à la faculté des sciences et techniques de l’ingénieur, vient de recevoir le prix du First Place Student Paper Award du IEEE Nuclear Science Symposium and Medical Imaging Conference pour sa recherche intitulée « Light Extraction Enhancement Techniques for Inorganic Scintillators ». Ce prix est décerné aux meilleurs travaux d'étudiants.

Francesco Gramuglia et ses collègues ont étudié l'utilisation d'une nouvelle technique basée sur des cristaux photoniques redessinés, qui reposent sur un nanomodèle directement mis en œuvre par nano-estampage à la surface de sortie d’un scintillateur pour améliorer l'efficacité de l'extraction de la lumière. Ces travaux ont été complétés par d'autres techniques d'optimisation appliquées aux autres faces des cristaux, telles que les réflecteurs de Bragg distribués (miroirs diélectriques) très fins et les réflecteurs métalliques.

Scientific Abstract 

The design of novel, high-efficiency single-photon detectors for applications in nuclear medicine, in particular for Positron Emission Tomography (PET) scanners, has been the subject of research at the AQUA lab for the past decade. This topic has been complemented by the analysis of how inorganic scintillators, which are routinely employed to downconvert gamma rays into visible light photons, are coupled to photodetectors in order to maximize light extraction. This is the main topic of the award-winning paper. The final aim is to improve the overall performance in terms of timing accuracy and estimation of the deposited energy, and thus ultimately the quality of the final reconstructed medical images.

© 2020 EPFL