Des villes utopiques au Rolex Learning Center

« Air Wonder Stories », vol. 1 n°5, novembre 1929, par Frank R. Paul © Maison d'Ailleurs

« Air Wonder Stories », vol. 1 n°5, novembre 1929, par Frank R. Paul © Maison d'Ailleurs

Cet automne, le bâtiment phare Rolex Learning Center (RLC) de l’EPFL accueillera une exposition unique en son genre, explorant l’utopie et l’urbanisme vus au travers de la science-fiction et des illustrations « pulp » futuristes.

Du 9 septembre au 23 novembre, les visiteurs du RLC pourront explorer « Quand la ville du futur se rêve utopique », une exposition organisée avec la collaboration de Marc Atallah, directeur et curateur du musée La Maison d’Ailleurs à Yverdon-les-Bains.

Des œuvres appartenant à deux différents genres artistiques ont été sélectionnées au sein de la collection du musée, pour encourager les visiteurs à regarder simultanément vers le passé et l’avenir. Une première partie des œuvres exposées est donc composée de publicités futuristes datant de la première moitié du 20ème siècle, provenant des pages de magazines américains tels que Life. Ces publicités étaient publiées par des entreprises désireuses de mettre en avant leur engagement pour le futur. La seconde partie de l’exposition présentera des couvertures « pulp » de romans de science-fiction des années 1920-1960.

« Nous vivons dans un monde où l’architecture et l’urbanisme sont construits sur la base d’idéaux utopiques, nous retrouvons d’ailleurs de telles constructions au Rolex Learning Center, avec tous ses espaces ouverts » explique Marc Atallah, qui est également chargé de cours au sein du programme de Sciences humaines et sociales (SHS) du Collège des Humanités de l’EPFL.

Il ajoute que cette exposition pourrait être une source d’inspiration, particulièrement pour les étudiants et enseignants en ingénierie.

« L’un des avantages de l’iconographie de la science-fiction est qu’elle met notre propre imagination en lumière, nous encourageant ainsi à y réfléchir. Ceci est important, pas seulement pour l’urbanisme et l’architecture, mais également pour l’écologie, les pratiques de l’industrie, ainsi que pour de nombreux enjeux contemporains. »

Un vernissage aura lieu au RLC le mercredi 9 septembre à 18h : Inscription est obligatoire.

 

Auteur: Celia Luterbacher