Aller au site principal

Actualités

Des machines qui pensent pour la nouvelle exposition d'Artlab

© 2018 EPFL

© 2018 EPFL

Audacieuse, la nouvelle exposition d’EPFL ArtLab «Thinking Machines. Ramon Llull and the ars combinatoria» rapproche les méthodes d'investigation savantes, scientifiques et artistiques. Elle ouvrira ses portes au public dès le 3 novembre.


Le parcours de la nouvelle exposition d’Artlab part du Moyen âge et des œuvres de l'exceptionnel philosophe et théologien Ramón Llull (vers 1232-1316) pour montrer l’influence de sa pensée dans les domaines allant de l'informatique à l'art moderne et contemporain. Les répercussions de la pensée Lullienne sur la culture et la technologie se retrouvent aussi dans la révolution pédagogique actuelle basée sur la "pensée computationnelle".

Une septantaine d’œuvres d’art incluant des manuscrits médiévaux, des installations multimédia, des peintures et des sculptures introduisent dans un univers entre art et science, entre réflexion humaine et engendrement mécanique, entre explorations conceptuelles et imaginaire des chiffres et des mathématiques. Une soixantaine d’artistes et penseurs tels que Salvador Dali, Daniel Libeskind, John Cage ou encore Raymond Queneau y sont représentés.

Un nouvel éclairage sur la technologie

Organisée par le ZKM (Centre d'art et de technologie des médias de Karlsruhe) en collaboration avec le CCCB (Centre de Cultura Contemporània de Barcelona) et l’EPFL, l’exposition offre un nouvel éclairage sur les technologies contemporaines et leur développement à travers les âges sous l’influence des arts et des sciences. L’exposition invite à réfléchir à l’influence des « combinatoires » Llulliens sur les principes génératifs et algorithmiques utilisés dans les technologies de pointe. Thinking Machines soulève enfin des questions éthiques quant à l'accumulation et au transfert d’informations via des systèmes d’intelligence artificielle.

Elaborée par trois artistes et penseurs de renommées internationales, le Professeur Amador Vega (Université Pompeu Fabra, Barcelone), le Professeur Peter Weibel (ZKM | Karlsruhe) et le Professeur Siegfried Zielinski (Université des arts de Berlin), Thinking Machines a été réalisée pour son étape lausannoise sous la supervision de la directrice d'ArtLab, la Professeure Sarah Kenderdine.

Plus d’informations sur:http://thinkingmachines.world


Auteur: EPFL Artlab
Source: Mediacom

Mots-clés

ArtLab

Partager sur

Connexion