Partager: 

08.09.17 - Des étudiants de l'EPFL et de HEC viennent de lancer une application pour organiser vos sorties au restaurant. En quelques clics, il est possible pour le client de choisir un plat, inviter des amis puis de payer sa part. Une quarantaine de restaurants genevois jouent déjà le jeu ainsi qu'une dizaine d'établissements lausannois.

D'un projet de cours initial, la sauce a pris. Quatre étudiants viennent de lancer leur entreprise et une application, Apety, désormais téléchargeable sur l'App Store. Leur idée de départ est simple : valoriser le temps à disposition durant la pause de midi pour aller manger le plat de leur choix avec des amis. Partant de leur quotidien, les amis se disent que ce serait sympa de pouvoir le faire via une application, en quelques clics. "Apety est né de notre projet de 3e année au cours SHS Entrepreneurship de Marc Gruber en 2016. On a monté un projet de A à Z, avec une entreprise fictive.", expliquent Aurélien Soccard et Teo Stocco, co-fondateurs d'Apety et étudiants à l'EPFL. Le projet leur vaut les encouragements du professeur, qui leur suggère de poursuivre.

Valoriser le temps du client
Et c'est ce qu'ils ont fait, en développant l'idée de base sur deux axes et une plateforme : une application qui met en relation les clients d'une part et les restaurateurs d’autre part. Ainsi le client peut choisir un type de plat, ce qui lui indique un restaurant à proximité. Il réserve une table pour une heure fixe et un nombre de convives souhaités. Il invite ensuite ses amis, arrive à l'heure et se voit servi rapidement. Au terme du repas, l'addition est gérée de manière intégrée via Apety, en partageant la douloureuse entre les convives de manière facilitée. Avec pour bénéfices de gagner du temps, découvrir des restaurants à proximité et savourer son repas tranquillement.

Augmenter le nombre de couverts
Quant au restaurateur, une fois une série d'informations sur son établissement introduites dont la liste des plats et spécialités, il gagne en visibilité et optimise les réservations. Avec à la clé, la possibilité d'augmenter le nombre de couverts servis et de simplifier la facturation. Sans compter la perspective de mieux connaître sa clientèle à travers des statistiques détaillées. À Genève, où les compères ont tout d'abord prospecté, une quarantaie de restaurateurs ont d'ores et déjà adhéré au projet, de même qu'une dizaine à Lausanne désormais. "On a fait des tests durant plus de deux mois à Genève, sur la base de quelques restaurants avant de se lancer à plus grande échelle", précise Teo Stocco. Et l'application fonctionne à satisfaction. D'ailleurs, leur idée a récemment été récompensée. Les étudiants ont reçu le Prix du jeune entrepreneur des conseillers du Commerce extérieur de la France en Suisse, une Grant Microsoft de 120'000 CHF et sont accompagnés par Genilem. Leur entreprise, désormais très concrète, est inscrite au registre du commerce.

Et l’avenir ? "Trois d'entre nous sommes encore étudiants à l'EPFL. Quant à Apety, on a plein de projets et d'envies et de challenges à relever, notamment celui de comprendre, à travers une analyse des données, pourquoi les gens viennent et reviennent, pourquoi ils restent fidèles à un restaurant."

Auteur:Corinne FeuzSource:Mediacom
Partager: