Adrian Ionescu remporte une subvention Proof of Concept du CER

Adrian Ionescu © 2020 EPFL

Adrian Ionescu © 2020 EPFL

Le professeur Adrian Ionescu, de la faculté des Sciences et techniques de l’ingénieur, a été récompensé par la prestigieuse subvention Proof of Concept du conseil européen de la recherche (CER) pour développer des supercondensateurs 2D intégrés.

Adrian Ionescu, à la tête du laboratoire des dispositifs nanoélectroniques, a reçu une subvention pour son projet intitulé «N-Supercap » qui vise à exploiter le principe d’une capacité négative dans une structure bidimensionnelle (2D) pour stocker de l’énergie sur des puces électroniques. Cette bourse de 150’000 euros répartis sur 18 mois encourage les scientifiques qui souhaitent explorer le potentiel commercial ou sociétal de leur travail.

Le Conseil européen de la recherche (CER) octroie chaque année des subventions Proof of Concept (validation de principe) aux chercheurs qui détiennent déjà d'autres subventions du CER, dans une série de domaines de recherche "allant des nouvelles thérapies de santé pour régénérer les nerfs, au prototypage de systèmes robotiques souples pour la manipulation industrielle, à la construction d'une organisation caritative qui favorisera le bien-être et la qualité des emplois des travailleurs numériques de l'économie dite " de gig ". Créées en 2011, les subventions Proof of Concept, peuvent être utilisées à différentes fins, notamment l'établissement de droits de propriété intellectuelle, la recherche d'opportunités commerciales ou la réalisation de validations techniques.