Partager: 

12.09.17 - Un nouveau drone développé à l'EPFL utilise une technologie de pointe pour fournir des colis pesant jusqu'à 500 grammes. L'appareil ne sera jamais coincé dans le trafic, il est programmé pour éviter les obstacles et peut atteindre des destinations sur des terrains escarpés ou inégaux. Sa cage de protection et son design pliable lui permettent d'être transporté dans un sac à dos et utilisé en toute sécurité.

Livrer des lettres, médicaments, premiers secours ou aliments rapidement, à peu de frais et de manière autonome. Et ce, en utilisant les itinéraires les plus rapides sans se soucier du trafic, de l’encombrement des voies d’accès ou de l’absence de réseau routier. Autant de motivations qui pourraient inciter les entreprises à se doter de drones. Et, corolaire, les ingénieurs à concevoir des engins toujours plus sophistiqués pour s’adapter à ces nouvelles facettes du commerce électronique.

Le drone, conçu au Laboratoire des systèmes intelligents et financé par le NCCR Robotics, est équipé de plusieurs systèmes innovants qui le rendent particulièrement robuste, autonome et facile à transporter.

L’idée maîtresse est que le drone devient le paquet qui enveloppe la cargaison avant le vol. La structure même du drone est particulière, sa cage en fibre de carbone pliable le protège des collisions et des chutes. Elle protège aussi la cargaison, transportée dans une nacelle interne. Le destinataire peut même attraper le drone en vol sans se blesser avec les hélices situées dans la structure. Un mécanisme de sécurité les stoppe dès que l’on ouvre la cage.

Son design, inspiré des origamis, permet de plier et déplier l’armature d’un seul mouvement. En quelques secondes elle s’aplatit et son volume est réduit de 92%, facile à glisser dans un sac à dos.

Précis et autonome

Le multicoptère, muni de quatre hélices, s’élève et se pose à la verticale, cela lui donne l’avantage de la précision. Il transporte sur deux kilomètres des colis de 500 grammes.

Un logiciel développé spécifiquement pour une utilisation autonome permet de programmer son service de livraison, de le traquer en temps réel sur sa tablette ou son smartphone et de lui concocter un plan de vol qui évite les obstacles comme les arbres ou les bâtiments. Une fois sa cargaison livrée, il revient seul à son point de départ. Le drone est également muni d’un système de sécurité qui l’empêche d’être hacké.

«Ce projet est en perpétuelle amélioration. Nous recherchons des moyens d'augmenter la charge utile du drone et d'améliorer son autonomie et sa capacité à détecter et à éviter les objets ", précise Przemyslaw Kornatowski, qui a développé ce drone. «Durant l’été nous avons effectué 150 vols de livraison à l’EPFL, tous réussis». Le drone aura également un parachute pour augmenter sa sécurité en cas de panne.

P.M. Kornatowski, S. Mintchev, and D. Floreano, “An origami-inspired cargo drone”, in IEEE/RSJ International Conference on Intelligent Robots and Systems, 2017.
http://infoscience.epfl.ch/record/230988

Dossier de presse
http://go.epfl.ch/AutonomousDrone

Contacts

Sandy Evangelista Service de presse EPFL
sandy.evangelista@epfl.ch
+41 79 502 81 06

Przemyslaw Mariusz Kornatowski Assistant doctorant
przemyslaw.kornatowski@epfl.ch
+41 21 693 69 50

Dario Floreano Directeur du Laboratoire des systèmes intelligents
dario.floreano@epfl.ch
+41 21 693 52 30

Laboratory of Intelligent Systems
http://lis.epfl.ch/

Swiss National Centre of Competence in Research (NCCR) Robotics
https://www.nccr-robotics.ch/

Partager: