Prix et distinctions de l'ACS pour les scientifiques de l'EPFL

Les professeur(e)s Mazzanti, Chergui, Aye, and Queen. Credit: EPFL

Les professeur(e)s Mazzanti, Chergui, Aye, and Queen. Credit: EPFL

Quatre scientifiques de l'Institut des sciences et de l'ingénierie chimiques de l'EPFL ont reçu des prix et des distinctions de l'American Chemical Society.

L'American Chemical Society (Société américaine de chimie) (ACS) est l'une des plus grandes sociétés scientifiques au monde, avec près de 157’000 membres. Chaque année, l'ACS décerne divers prix et distinctions à des chercheurs afin de reconnaître leurs contributions dans les divers domaines de la chimie.

L'ACS a annoncé les 2021 gagnants de 60 prix différents. Parmi eux figurent trois scientifiques travaillant avec l'Institut des sciences et de l'ingénierie chimiques (ISIC) de l'EPFL :

La professeure Marinella Mazzanti reçoit le prix F. Albert Cotton In Inorganic Chemistry, qui récompense "des travaux remarquables en chimie inorganique synthétique". La professeure Mazzanti est également le premier lauréat de ce prix à travailler en dehors des États-Unis.

Le professeur Majed Chergui reçoit le prix Ahmed Zewail en science et technologie ultrarapides, qui récompense "les contributions exceptionnelles et créatives aux découvertes fondamentales en science et technologie ultrarapides".

La professeure Yimon Aye reçoit un prix Arthur C. Cope Scholars, qui reconnaît et encourage "l'excellence en chimie organique".

Mais encore, laprofesseure Wendy Queen a été incluse parmi les 12 Talents 2020 du magazine ACS "Chemical & Engineering News", qui met chaque année en avant "une douzaine de jeunes étoiles montantes qui utilisent le savoir-faire chimique pour changer le monde".

"Ce fut une grande année pour la chimie dans le domaine des EPF", déclare le professeur Lyndon Emsley, directeur d’ISIC. "En plus des lauréats de l'EPFL, les professeurs Peter Chen et Helma Wennemers de l'EPFZ ont également remporté des prix ACS. Si l'on considère que seulement dix prix ACS ont été décernés à des scientifiques en dehors des États-Unis, le fait que l'EPFL et l'ETHZ en aient remporté cinq au total est assez impressionnant".