Aller au site principal

Actualités

Port-au-Prince : entre vulnérabilités et croissances urbaines

© 2014 CODEV

© 2014 CODEV

Le CODEV, appuyé par la CEAT, obtient un financement de l’Union Européenne pour un projet de recherche urbaine en Haïti.







Le Centre Coopération & Développemt (CODEV), dirigé par le Professeur J.-C. Bolay, en partenariat avec la Communauté d’Etudes et d’Aménagement du Territoire (CEAT) avec à sa tête le Dr J. Chenal, a obtenu un financement de l’Union Européenne pour un projet de recherche urbaine en Haïti intitulé « Port-au-Prince : entre vulnérabilités et croissances urbaines, constructions d’une métropole caribéenne ».

Lié aux travaux d’A. Kern, collaboratrice scientifique du CODEV et chercheuse invitée à l’Université Quisqueya UniQ d’Haïti, ce projet d’une durée de deux ans est porté par l’Université Paris 8 (laboratoire LADYSS) et associe, outre l’EPFL, l’Université d’Etat d’Haïti UEH (laboratoire LADMA) et l’UniQ (laboratoires CRAPU et LAQUE).

Partenaires au sein du RESCIF (Réseau d’Excellence des Sciences de l’Ingénieur de la Francophonie), EPFL et l’UniQ sont en charge d’un des trois axes du projet intitulé « L’informalité dans la ville ancienne comme dans les zones d’expansion ».

Soutenu par un consortium d’architectes et d’urbanistes français (ETC), ce projet vise à comprendre les mécanismes principaux de croissance de la capitale haïtienne suite au séisme du 12 janvier 2010 tout en renforçant les capacités de recherche des universités haïtiennes.


Connexion