Actualités

Nominations des professeurs de l'EPFL

© 2019 EPFL

© 2019 EPFL

Le Conseil des écoles polytechniques fédérales a nommé 8 professeurs à l'EPFL

Grégoire Courtine est nommé professeur ordinaire de sciences de la vie à la Faculté des Sciences de la Vie (SV)
Grégoire Courtine est une référence mondiale de la neuroréhabilitation. Ses travaux ont contribué de manière substantielle à dégager de nouvelles perspectives pour guérir les lésions de la moelle épinière. Ils sont basés sur des stimulations spécifiques et sur la plasticité des circuits neuronaux dans la moelle épinière. Mû par la volonté d’aboutir à une découverte scientifique, Grégoire Courtine n’a de cesse de poursuivre un objectif clinique clair, donnant ainsi l’espoir de pouvoir un jour guérir les patients paraplégiques. Sa nomination permettra de renforcer la position internationale de l’EPFL dans un domaine qui suscite un très vif intérêt.

Jacques Fellay est nommé professeur associé de sciences de la vie à la Faculté des Sciences de la Vie (SV)
Jacques Fellay est un scientifique très respecté à l’échelle internationale, spécialisé dans le domaine des influences génétiques sur les maladies infectieuses et dans l’interaction génétique entre hôte et virus. Ses principales contributions concernent différents aspects génétiques de l’infection par le virus HIV et l’effet de variations génétiques sur les maladies infectieuses. En nommant Jacques Fellay, l’EPFL pourra renforcer ses liens avec l’Université de Lausanne, et plus particulièrement avec le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), où Jacques Fellay est également professeur associé.

Nicolas Flammarion est nommé professeur assistant tenure track d’informatique et systèmes de communication à la Faculté d’Informatique et Communication (IC)
Nicolas Flammarion est un jeune chercheur brillant, dont les travaux ont rencontré un large écho parmi ses pairs. Il consacre ses recherches à la conception, l’analyse et l’optimisation de méthodes d’échantillonnage pour l’apprentissage automatique (Machine Learning). Ce thème, qui connaît actuellement une forte et rapide expansion, fait partie des axes stratégiques fixés par l’EPFL pour son développement. La nomination de Nicolas Flammarion permettra à l’Ecole d’intensifier encore ses activités de recherche et d’enseignement dans le secteur de l’apprentissage automatique. Elle devrait également donner lieu à des contributions intéressantes dans le transfert de technologie.

Kathryn Hess Bellwald est nommée professeure ordinaire de sciences de la vie et de mathématiques à la Faculté des Sciences de la Vie (SV) et à la Faculté des Sciences de Base (SB)
Kathryn Hess Bellwald est reconnue à l’échelle internationale pour ses travaux sur la théorie homotypique, la théorie des catégories et la topologie algébrique. Le grand intérêt que suscitent ses recherches réside dans la manière dont elle utilise les méthodes de la topologie algébrique afin de mieux comprendre les processus neurologiques. En nommant Kathryn Hess Bellwald, l’EPFL s’adjoint l’expertise d’une scientifique d’exception, qui ne manquera pas de faire progresser le développement de nouvelles applications dans l’analyse structurelle des données au sein du Blue Brain Project.

Anne-Marie Kermarrec est nommée professeure ordinaire d’informatique et systèmes de communication à la Faculté d’Informatique et Communication (IC)
Anne-Marie Kermarrec est une informaticienne de renom qui possède une vaste expérience universitaire et entrepreneuriale. Ses recherches portent sur les systèmes distribués à grande échelle et plus précisément sur les systèmes P2P, les algorithmes d'épidémie, les infrastructures distribuées pour l'apprentissage automatique et les systèmes de personnalisation respectueux de la vie privée. Elle jouit d'une reconnaissance internationale et a reçu des prix prestigieux pour son travail. En nommant Anne-Marie Kermarrec, l’EPFL renforce ses activités et son leadership international dans les systèmes distribués à grande échelle.

Negar Kiyavash est nommée professeure associée de Business Analytics au Collège du Management de la Technologie (CDM)
Negar Kiyavash est une théoricienne de l’information de réputation internationale. Elle axe ses recherches sur l’analyse et la sécurité des données, l’optimisation discrète et l’inférence causale. Elle est notamment reconnue pour avoir introduit les principes de Directed Information Graphs (DIG), qui caractérisent la notion de causalité dans les séries temporelles. Ses activités se situent à l'intersection des sciences sociales, de l'économie d’entreprise et de la science des données. A l’EPFL, Negar Kiyavash entreprendra des tâches à l'interface des sciences sociales, de la gestion d'entreprise et de la science des données. Elle apportera une contribution significative à la recherche et à l’enseignement à l’EPFL, en particulier dans le domaine de l’analyse d’entreprise, à la fois sur la recherche théorique et sur les applications conçues pour améliorer la prise de décision commerciales fondée sur les données.

Jérôme Waser est nommé professeur ordinaire de chimie organique à la Faculté des Sciences de Base (SB)
Jérôme Waser concentre ses recherches sur les synthons organiques non conventionnels (des unités structurelles au sein d’une molécule, à qui on peut attribuer une étape de synthèse). Dans ce domaine, il est parvenu à obtenir des avancées significatives, p. ex. dans le développement de nouveaux procédés catalytiques pour l'introduction de groupes alcynyle. La qualité de ses travaux scientifiques a notamment été récompensée par une bourse ERC Starting Grant. La capacité de Jérôme Waser à évoluer dans un contexte pluridisciplinaire et son grand potentiel laissent augurer une contribution importante au rayonnement international de l'EPFL dans le domaine de la synthèse organique.

Dimitri Wyss est nommé professeur assistant tenure track de mathématiques à la Faculté des Sciences de Base (SB)
Jeune mathématicien novateur et créatif, Dimitri Wyss a choisi la physique mathématique et la géométrie algébrique comme domaines de prédilection. Il utilise en outre des méthodes issues de la géométrie arithmétique, de la topologie et de la logique mathématique. En fournissant une preuve alternative et élégante du lemme fondamental du programme de Langlands, il a créé la surprise parmi ses pairs et s’est forgé une réputation internationale. La nomination de Dimitri Wyss permettra à l’EPFL de renforcer ses activités de recherche en physique mathématique ainsi que les liens de celle-ci avec plusieurs autres disciplines.