Partager: 

01.01.08 - La distribution de la taille des gouttes de pluie (DSD en anglais) reflète les interactions complexes entre la dynamique de l'atmosphère et la microphysique des nuages. Il s'agit d'une caractéristique fondamentale des précipitations, dont découlent toutes les autres variables de pluie.

À partir des mesures de DSD effectuées par des disdromètres optiques, et grâce à des outils géostatistiques, nous avons développé un modèle stochastique bi-dimensionnel des champs de DSD. Ce modèle fournit un cadre contrôlé de simulation permettant d'étudier diverses questions relatives à la propagation des ondes électromagnétiques dans une atmosphère pluvieuse.

Cette recherche a des applications directes pour mesurer plus précisément les précipitations, mais aussi, plus spécifiquement, pour quantifier les incertitudes liées aux estimations pluviométriques basées sur les radars météorologiques.

Partager: