Michelle Simmons reçoit le prix Erna Hamburger 2023

© 2023 http://anthonygeernaert.com/

© 2023 http://anthonygeernaert.com/

La physicienne quantique Michelle Simmons est récompensée du prix Erna Hamburger 2023 pour sa brillante carrière à la pointe de son domaine, ainsi que pour son engagement en faveur de la diversité et des MINT. Une cérémonie de remise de prix se tiendra aujourd'hui à l’EPFL.

La fondation WISH de l’EPFL a choisi de décerner à la physicienne quantique Michelle Simmons le prix Erna Hamburger 2023 lors d'une cérémonie qui aura lieu aujourd'hui à l’EPFL.

«Michelle Simmons a été choisie non seulement pour ses recherches, mais aussi pour son engagement en faveur du mentorat, de la diversité et de la promotion des MINT», explique Aleksandra Radenovic, présidente de la fondation. «Ses travaux sont reconnus par de nombreuses organisations et elle a reçu des prix tels que l’Ordre d’Australie et le prix L’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science. Elle défend également ardemment la diversité et l’inclusion dans les MINT, et s’exprime régulièrement sur l’importance d’offrir des opportunités et un soutien aux femmes et aux minorités sous-représentées dans ce domaine.»

Michelle Simmons, qui donnera une conférence lors de la cérémonie sur «l’électronique atomique – créer des qubits en silicium avec une précision atomique», et l’utilisation de matériaux de précision, mène une brillante carrière en physique quantique, tant dans la recherche que dans le secteur privé. Elle a obtenu son diplôme en physique et chimie des matériaux à l’université de Durham. Elle a poursuivi ses études supérieures au St Aidan’s College, sa thèse portant sur les cellules photovoltaïques à haut rendement. Elle a ensuite été chercheuse en électronique quantique au laboratoire Cavendish au Royaume-Uni, où elle a étudié les états métalliques dans des transistors très purs et découvert une caractéristique anormale dans la conductivité d’un fil quantique unidimensionnel, aujourd’hui appelé «structure 0.7». Elle a reçu une bourse de la Reine Elizabeth II et s’est installée en Australie, où elle a été l’un des membres fondateurs du Centre d’excellence ARC en informatique quantique. Pendant plus de vingt ans, elle a occupé d’importants postes scientifiques en Australie, depuis la chaire de science à l’université de Nouvelle-Galles du Sud jusqu’à la direction du Centre d’excellence pour l’informatique quantique et les technologies de communication (CQC2T). Elle a également fondé la société Silicon Quantum Computing en 2017, avec des objectifs ambitieux dont la création d’un circuit intégré à l’échelle atomique, le développement d’un processeur quantique à 100 Qubits et la réalisation d’un ordinateur quantique à correction d’erreur, tous solidement ancrés dans la technologie du silicium.

«La lauréate de cette année travaille dans le domaine de l’informatique quantique, ce qui est particulièrement important car nous vivons actuellement la deuxième révolution quantique, et ce domaine est largement reconnu pour son potentiel de transformation», poursuit Aleksandra Radenovic. «Avec le prix de cette année, nous souhaitons souligner la manière dont la physique quantique peut révolutionner divers aspects de notre monde, notamment la communication, l’informatique quantique, les capteurs et les nouveaux matériaux. La cérémonie est l’occasion idéale d’aborder le rôle de la Suisse, un des chefs de file dans ce domaine, dans le cadre du Centre pour les sciences et l’ingénierie quantiques de l’EPFL. Cet événement mettra l’accent sur les défis à relever dans ce domaine, et plus particulièrement sur la manière dont les travaux de la professeure Michelle Simmons visent à combler le fossé entre la recherche et les applications pratiques, pour finalement industrialiser les résultats de la recherche dans le domaine de l’informatique quantique.»

À propos de la fondation WISH de l’EPFL

La fondation WISH de l’EPFL est une fondation indépendante créée à l’initiative de femmes professeures de l’EPFL. Son but est de promouvoir la carrière et l’avancement des femmes dans les domaines scientifiques, techniques et humanistes.

Depuis 2006, la fondation décerne le prix Erna Hamburger pour récompenser des femmes scientifiques influentes et de premier plan qui transforment leur domaine et opèrent des changements. Le prix porte le nom de la chercheuse Erna Hamburger, qui a été la première femme promue au rang de professeur titulaire à l’EPFL et qui continue aujourd’hui à inspirer le corps estudiantin ainsi que les chercheuses et chercheurs.

Pour assister à la cérémonie, veuillez vous inscrire.

Auteur: Hillary Sanctuary

Source: Bureau de l'Egalité

Ce contenu est distribué sous les termes de la licence Creative Commons CC BY-SA 4.0. Vous pouvez reprendre librement les textes, vidéos et images y figurant à condition de créditer l’auteur de l’œuvre, et de ne pas restreindre son utilisation. Pour les illustrations ne contenant pas la mention CC BY-SA, l’autorisation de l’auteur est nécessaire.