Marios Kogias reçoit une bourse d'excellence IBM pour les doctorants

Marios Kogias étudie les optimisations de latences de queue dans les systèmes de data centres. © Marios Kogias

Marios Kogias étudie les optimisations de latences de queue dans les systèmes de data centres. © Marios Kogias

Marios Kogias, doctorant au sein de la Faculté Informatique et Communications (IC) de l’EPFL, dans le Laboratoire de Systèmes de Data Center (DCSL) du Prof. Edouard Bugnion, a été sélectionné pour recevoir un « 2019 IBM PhD Fellowship Award » de deux ans.

Les recherches de Marios Kogias au sein du DCSL portent sur les systèmes de data centres, et plus particulièrement sur les optimisations de latences de queue. Alors que les latences au sein d’un même data center sont typiquement de l’ordre de quelques microsecondes, les systèmes existants aujourd’hui ont été conçus pour des latences à l’échelle de la milliseconde : ainsi, certaines applications pour lesquelles la latence est un paramètre critique doivent être complètement revues. Marios Kogias travaille sur le support de protocoles de transport pour les appels de procédures distantes et les calculs internes au réseau, en s’appuyant sur la programmabilité permise par les nouveaux modèles d’appareils de réseautique.

Depuis les années 1950, le programme de bourses d’excellence PhD d’IBM récompense des « doctorants exceptionnels qui portent un intérêt particulier à résoudre des problèmes à la fois importants aux yeux d’IBM et à la fois fondamentaux à l’innovation dans de nombreux domaines de recherche », ce qui inclut l’intelligence artificielle, la blockchain, l’informatique en nuage, la science des données, le calcul quantique, la sécurité ou encore l’internet des objets. En plus de couvrir les dépenses quotidiennes, de voyage ou de conférence, cette bourse permet de mettre en relation le bénéficiaire avec un mentor d’IBM.


Auteur: Celia Luterbacher