Partager: 

15.11.16 - Le Conseil des écoles polytechniques fédérales (CEPF) a accepté la nomination des vice-présidents choisis par Martin Vetterli pour composer l’équipe de la présidence qui débutera son mandat le 1er janvier 2017.

Après une consultation interne, une discussion avec l'Assemblée d'École et une synthèse des différentes prises de position, la révision partielle de l'Ordonnance sur l’organisation de l'EPFL proposée par le Président désigné, Martin Vetterli, a été approuvée par la Direction de l'EPFL. Elle entrera en vigueur le 1er janvier 2017.

Les personnes suivantes rejoindront la nouvelle équipe de la présidence qui débutera son mandat le 1er janvier 2017:

PIERRE VANDERGHEYNST est nommé vice-président pour l’éducation (VPE). Pierre Vandergheynst est docteur en physique mathématique de l’Université catholique de Louvain. Il a débuté à l'EPFL dans le Laboratoire de traitement des signaux pour un séjour postdoctoral, financé par un partenariat de recherche avec Logitech. Nommé tout d’abord professeur assistant à l’EPFL en janvier 2001, il a été nommé professeur ordinaire de génie électrique et électronique à la Faculté des sciences et techniques de l’ingénieur (STI) en 2014. Il dirige actuellement le Laboratoire de traitement des signaux 2 (LTS2). Ses recherches portent sur l'analyse de données complexes, non-structurées ou de grande dimension. Pierre Vandergheynst a également été nommé vice-provost pour la formation en 2015, poste dans lequel il a mis en œuvre certaines réformes, comme l’introduction du cycle de mise à niveau. Tout au long de son parcours, Pierre Vandergheynst s’est activement engagé pour la formation comme directeur du programme doctoral EDEE, de la section de génie électrique et électronique, ou encore aux côtés du Collège des Humanités avec la mise en place du cours de première année sur les enjeux mondiaux.

La nouvelle VPE regroupera dans un seul pôle la formation bachelor et master, l'École doctorale et la Formation continue ainsi que la production et la gestion des cours en ligne. Les premiers chantiers de la VPE concerneront la réforme pédagogique du cycle propédeutique, le lancement de l’Extension School, mais aussi l'exploration de l'utilisation des nouvelles technologies pour améliorer la qualité de l'enseignement.

ANDREAS MORTENSEN est nommé vice-président pour la recherche (VPR). Andreas Mortensen est ingénieur civil des Mines de Paris et docteur en génie des matériaux du MIT où il a également enseigné pendant dix ans comme professeur assistant, associé puis ordinaire. Il rejoint l’EPFL en 1997 comme professeur au département des matériaux où il dirige le Laboratoire de métallurgie mécanique (LMM). Ses travaux de recherche sont centrés sur les matériaux structuraux métalliques et portent sur leur élaboration, leur microstructure, et leur comportement mécanique. Andreas Mortensen a été nommé vice-provost pour la recherche en 2015. Il a aussi été doyen de l’École doctorale et directeur de l’Institut des Matériaux à l'EPFL.

La nouvelle VPR assurera le suivi des grands projets académiques et stratégiques de l'EPFL. En plus de la gestion globale des équipements scientifiques et plateformes technologiques, la VPR soutiendra les chercheurs dans leur recherche de fonds. Elle sera en charge de la coordination et du suivi du développement des antennes cantonales de l’EPFL et des centres interfacultaires. L'information scientifique sera sous sa responsabilité. La VPR inclura également les activités de l’actuel Office de transfert de technologies (TTO).

MARC GRUBER est nommé vice-président pour l’innovation. Marc Gruber est docteur en management de l’Université de Saint-Gall. Il a rejoint l'EPFL en 2005 pour diriger la Chaire entrepreneuriat et commercialisation de technologies. Auparavant, il était vice-président de l'Institut d’innovation, management de la technologie et d’entrepreneuriat de l’École de management de Munich. Il était également directeur général du centre d’entrepreneuriat de cette même université. Ses recherches se concentrent sur l’innovation, la stratégie et l’entrepreneuriat. Marc Gruber a été nommé professeur ordinaire de management de la technologie au Collège du management en 2010. Il dirige depuis 2009 le master et le mineur en management de la technologie et entrepreneuriat. Depuis 2013, il est rédacteur en chef adjoint du Academy of Management Journal, premier journal de recherche dans le domaine du Management pour lequel il est en charge de la partie Innovation & Entrepreneuriat. Dans une étude indépendante, Marc Gruber a été classé parmi les cinq meilleurs chercheurs mondiaux en entrepreneuriat entre 2000 et 2015.

La nouvelle VPI sera l’interface de l'EPFL avec les milieux industriels et l’économie. Elle sera en charge du déploiement du Switzerland Innovation Park Network West EPFL, étroitement lié au développement des antennes cantonales de l’École. L’entrepreneuriat et les start-ups, par le biais des partenariats industriels et l’EPFL Innovation Park, seront également au cœur de sa mission.

Le Président pourra désigner son suppléant parmi les vice-présidents académiques.

ETIENNE MARCLAY est nommé vice-président pour les ressources humaines et opérations (VPRHO). Etienne Marclay est titulaire d’un diplôme de physicien ainsi que d’un doctorat en physique de l’EPFL. Après avoir effectué un post-doc et occupé différentes fonctions dans des sociétés de conseil et de services, il a rejoint l’EPFL en 2008. Il a tout d’abord été adjoint du doyen de la Faculté STI, puis délégué à la planification et aux finances et secrétaire général adjoint pour la planification et la logistique, avant de devenir vice-président ad intérim de l’actuelle VPRI. Sa connaissance approfondie du fonctionnement et des dossiers de l’EPFL sera un atout pour mener à bien les nombreux projets de la nouvelle vice-présidence dont il aura la charge.

La nouvelle VPRHO donnera une place toute particulière aux ressources humaines de l’EPFL. De plus, elle sera en charge d’un ensemble de fonctions et de tâches de support essentielles pour la gestion de l’École, à savoir le maintien, l’exploitation et le développement du patrimoine infrastructurel avec en particulier l’immobilier, la sécurité ainsi que la prévention et santé au travail, les achats de biens et services ainsi que l’inventaire. La gestion du parc immobilier comprendra également celle du Quartier Nord et du Swiss Tech Convention Center (STCC). Le développement durable ainsi que la gestion environnementale feront également partie intégrante des responsabilités de cette vice-présidence.

Selon le souhait de la nouvelle présidence, les finances, la planification budgétaire et le controlling seront regroupés dans une nouvelle vice-présidence pour les finances (VPFI) dont le vice-président sera prochainement nommé. Entre-temps Etienne Marclay dirigera la VPFI ad intérim.

EDOUARD BUGNION est nommé vice-président ad intérim pour la vice-présidence pour les systèmes d’information (VPSI). Il conduira la prochaine phase de transformation de l’informatique centrale et du système d’information de l’École. Titulaire d’un doctorat en informatique de Stanford, il a rejoint l’EPFL en 2012 en tant que membre du corps professoral de la Faculté Informatique et Communications et directeur du Laboratoire des Systèmes de Centres de Calcul. Il est également co-directeur scientifique du programme « Data Science » lancé par le Conseil des EPF. Avant cela, Edouard Bugnion a passé 18 ans aux États-Unis, où il a étudié à Stanford et cofondé 2 start-ups : VMware et Nuova Systems (acquis par Cisco). De 1998 à 2005, il a joué de nombreux rôles à VMware, y compris celui de CTO. De 2005 à 2011, au sein du groupe Nuova / Cisco, il a contribué à construire l’équipe principale d’ingénierie, et il est devenu le VP/CTO du Groupe Technologique Serveurs, Accès et Virtualisation, une équipe qui a lancé sur le marché la plate-forme Cisco Unified Computing (UCS) pour les centres de données virtualisés.

La nouvelle VPSI sera responsable de mettre en œuvre la stratégie numérique de l’EPFL. Ces missions incluent, dans une combinaison de responsabilités directes et de responsabilités matricielles, l'élaboration et mise en œuvre de la stratégie informatique et du plan directeur de l’EPFL, la sécurité informatique, la gestion des infrastructures informatiques centrales, la gestion des applications cœur-de-métier, ainsi que la coordination avec les services informatiques des facultés.

> DÉPARTS:

Nous vous avions informés le 14 juillet dernier qu’André Schneider (vice-président pour les ressources et infrastructures) quittait ses fonctions au 31 août 2016, de même que Philippe Gillet (vice-président pour les affaires académiques) à la fin de l’année. Philippe Gillet pour sa part conservera un poste de professeur à 20% à l'EPFL.

Entre-temps, ADRIENNE CORBOUD FUMAGALLI et KARL ABERER ont également annoncé leur départ à la Direction et à leurs équipes.

ADRIENNE CORBOUD FUMAGALLI, vice-présidente pour l’innovation et la valorisation (VPIV), passera le témoin à Marc Gruber le 1er janvier 2017. Adrienne Corboud Fumagalli, passera elle-même à l’action en valorisant les activités du Social Media Lab qu’elle a initié et en dirigeant la spin-off de la technologie Horizon de l’EPFL. Durant huit ans, Adrienne Corboud Fumagalli a soutenu l’innovation au sein de l’EPFL grâce à une approche pragmatique. Attirant des sociétés phares de l’économie basée sur le savoir, elle a développé l’EPFL Innovation Park, qui compte aujourd’hui 2000 emplois. Avec son équipe, elle a favorisé la création de nombreuses spin-off et l’accélération des investissements utiles à leur croissance : plus d’un milliard de francs durant cette période.

KARL ABERER, vice-président pour les systèmes d’information (VPSI) quittera ses fonctions à la fin de l’année afin de se consacrer entièrement à l’enseignement et à la recherche au sein de son laboratoire de la Faculté IC dès le 1er janvier 2017, particulièrement sur la science des données. À la tête de la VPSI depuis quatre ans, Karl Aberer a notamment contribué à réorganiser le système d’information de l’EPFL, en aidant l’École à intégrer la transformation digitale survenue dans le monde de l’éducation et la recherche, et à en définir les principes stratégiques.

Patrick Aebischer et Martin Vetterli s’associent au nom de la Direction en place et de celle à venir, pour les remercier chaleureusement de leur engagement pour notre institution. Leur contribution a été déterminante à la bonne direction de l’EPFL.

Partager: