Go to main site

News

La restauration de l'œuvre de Jean Prouvé

© 2018 TSAM-EPFL

© 2018 TSAM-EPFL

Journée d’étude internationale organisée par le laboratoire des Techniques et de la Sauvegarde de l’Architecture Moderne de l’EPFL-ENAC

« Jean Prouvé exprime d’une manière singulièrement harmonieuse le type de “Constructeur” qui n’est pas encore accepté par la loi mais qui est réclamé par l’époque que nous vivons. Je veux dire par là que Jean Prouvé est indissolublement Architecte et Ingénieur. À vrai dire Architecte et Constructeur car tout ce qu’il touche et conçoit prend immédiatement une élégante forme plastique tout en réalisant, si brillamment, les solutions de résistance et de mise en fabrication. [...] Son œuvre de l’après-guerre a laissé partout des témoignages décisifs ».Avec cette incomparable déclaration d’estime, en 1954, Le Corbusier pointe du doigt un aspect crucial : la figure de Jean Prouvé, ferronnier d’art devenu architecte, industriel, chercheur, ingénieur, designer et bien plus, est inclassable. Comme lui, sa production remet beaucoup de fondamentaux en question, à la fois la structure porteuse et son expression, l’architecture et sa production, enfin l’objet technique et son appropriation. Du point de vue de sa sauvegarde aussi, l’œuvre de Jean Prouvé échappe à toute définition établie. Foisonnante mais insaisissable, elle pose aujourd’hui des questions déontologiques majeures, parfois paradoxales, souvent problématiques, qui dépassent largement la simple contrainte technique.

L’œuvre de Jean Prouvé incarne les paradoxes de la sauvegarde de la production architecturale récente. Avec un regard à la fois rétrospectif et tourné vers l’avenir, cette Journée d’étude internationale du laboratoire TSAM de l’EPFL se veut un moment d’échange entre les spécialistes – architectes, historiens, restaurateurs. À l’appui de quelques réalisations emblématiques, elle souhaite porter, sans tentations agiographiques, un regard sur l’actualité de l’œuvre construite de Jean Prouvé et les enjeux de sa restauration. Corpus d’une extraordinaire richesse et acuité, le « patrimoine Prouvé » concentre, par son histoire et son devenir, les tenants et les aboutissants de la discipline de la sauvegarde du patrimoine moderne et contemporain. Les analyses critiques et réflexions prospectives issues de cette rencontre porteront ainsi sur la sauvegarde d’« une architecture par l’industrie » innovante ainsi que sur l’innovation qu’elle propose pour la sauvegarde du bâti du XXsiècle.

Sous la direction de : Franz Graf et Giulia Marino

Interventions de: Grégoire André, Franklin Azzi, Philippe Bancilhon, Olivier Cinqualbre, Catherine Coley, Alessandro Di Renzo, Caroline Djuric, Catherine Drouin-Prouvé, Christian Enjolras, Richard Klein, Jean-Charles Huet, Giuseppe Galbiati, Pierre-Antoine Gatier, François Goven, Franz Graf, Benedetta Leway, Giulia Marino, Marjorie Occelli, Arthur Rüegg, Silvio Schmed, Paolo Tombesi

(programme joint)

Vendredi 21 septembre 2018

EPFL, salle MED 2 1522

8h45-19h00, entrée libre


Login