Partager: 

03.11.17 - Pour la troisième année consécutive dans le cadre de la campagne de sécurité routière Cohabitons, l'EPFL sensibilise les nombreux cyclistes du campus à l'importance d'être vu par les autres usagers de la route, surtout une fois la nuit tombée.

Avec la diminution de la durée du jour et le passage à l'heure d'hiver, les cyclistes sont particulièrement vulnérables sur la route... du moins tant qu'ils ne sont pas visibles! Sur la route et dans des conditions de visibilité réduite, un automobiliste aperçoit un cycliste à une distance comprise entre 25 et 40 mètres. C'est peu lorsqu'on sait qu'en portant de simples accessoires réfléchissants, cette distance grimpe à 140 mètres! (source: bpa)

Afin de réduire les risques d'accident, les équipes de Campus durable et du DSPS, de PolOuest, PRO VELO Région Lausanne, de nos partenaries du Magasin Tandem et des assistans-étudiants du Point Vélo ont bravé le froid et la nuit afin de rendre les cyclistes attentifs à ces questions, tout en leur distribuant du matériel de visiblité gratuit. Au total, 200 kits d'éclairage, 250 gilets, 340 brassards ainsi que 150 sonnettes ont été distribués en moins de trois heures.

Pour rappel, sur la route, les vélos doivent obligatoirement être équipés :
  • d'une lumière continue à l'avant (blanche) et à l'arrière (rouge) dans l'obscurité
  • des pneus gonflés
  • des freins efficaces
  • des réflecteurs devant (blanc) et derrière (rouge) ainsi que sur les pédales (orange)

Un casque, un gilet réfléchissant ou un brassard ainsi qu'une sonnette font aussi partie de l'équipement de base de tout bon cycliste. Vous trouverez tout ce qu'il vous faut au Point Vélo.

Auteur:Sébastien DeriazSource:Campus durable
Partager: