La diversité au service de l'excellence

2021 EPFL / Alain Herzog - CC BY-SA 4.0

2021 EPFL / Alain Herzog - CC BY-SA 4.0

La notion d’excellence comporte des facettes multiples et diverses. Quelles formes prend-elle dans l’enseignement ? Comment l’atteindre et quelle est son incidence sur les étudiantes et étudiants actuels et futurs de l’EPFL ? Entretien avec Kathryn Hess Bellwald, vice-présidente associée de l’EPFL responsable des affaires estudiantines et de l’outreach, et Pierre Dillenbourg, vice-président associé de l’EPFL responsable de l’éducation.

Que signifie pour vous l’excellence dans l’enseignement ?

Kathryn Hess Bellwald: Pour moi, l’excellence signifie dépasser les attentes, atteindre un haut niveau de qualité. En matière de promotion de l’éducation, l’excellence signifie comprendre le parcours antérieur d’une future étudiante ou d’un futur étudiant et identifier les groupes cibles qui profiteraient le plus des formations offertes par l’EPFL, y compris ceux auxquels on pourrait ne pas penser au premier abord. Nous devons les atteindre là où ils se trouvent, leur fournir les informations dont ils ont besoin et, surtout, rendre ces informations pertinentes de leur point de vue. Nous pouvons y parvenir en les écoutant et en travaillant avec l’ensemble de leur écosystème : les écoles, les autorités, les familles, etc.

Les équipes de Pierre et mes équipes travaillent main dans la main avec de nombreuses autres unités de l’EPFL pour atteindre l’excellence dans l’enseignement et favoriser les compétences et les connaissances dont les diplômées et diplômés auront besoin dans le monde du travail. Pour les accompagner, nous nous efforçons de leur offrir des opportunités d’apprentissage qui dépassent le cadre de la salle de classe, en tenant compte de leurs aspirations et de leurs besoins.

Il est clair qu’une institution d’enseignement supérieur comme l’EPFL est concernée par de multiples aspects de l’excellence dans l’enseignement.

Pour atteindre l’excellence dans l’enseignement, il est essentiel d’être à l’écoute des étudiantes et étudiants et de ne pas supposer que nous savons déjà ce qui est le mieux pour chacune et chacun.​​​​​

Kathryn Hess Bellwald, vice-présidente associée pour les affaires estudiantines et l’outreach
Kathryn Hess Bellwald - 2021 EPFL / Alain Herzog - CC BY-SA 4.0

Pierre Dillenbourg: Pour moi, l’excellence dans l’enseignement peut se mesurer grâce à ce que les étudiantes et étudiants ont appris au terme de leur cursus et grâce à ce que les connaissances et compétences acquises leur permettent de réaliser dans leur vie. La question est de savoir comment ce qui a été appris ici peut être mis à profit, au-delà d’un examen.

Pierre Dillenbourg - 2021 EPFL / Alain Herzog - CC BY-SA 4.0

Que devons-nous faire pour nous assurer d’offrir une culture de l’excellence ?

Kathryn : Nous devons être humbles et à l’écoute des besoins et aspirations des jeunes, les accompagner avant et pendant leurs études et, enfin, les aider dans leur transition vers le monde du travail. Nous devons leur offrir l’occasion de découvrir les sciences et la technologie, les soutenir pendant leurs études et dans leurs activités parascolaires, les aider à devenir des diplômées et diplômés accomplis, et faciliter leur transition vers l’environnement de travail en leur apportant un mélange d’expériences d’apprentissage pratiques et théoriques à l’EPFL.

Pierre : Nous devons veiller à ce que l’EPFL, dans son ensemble, incarne une culture de l’excellence, de l’administration jusqu’au corps enseignant. Nous jouons toutes et tous un rôle pour permettre aux étudiantes et étudiants d’atteindre leur plein potentiel et l’excellence afin que chacune et chacun porte cette excellence au-delà des marches de notre École.

Qu’est-ce que cela implique pour les étudiantes et étudiants actuels et futurs de l’EPFL ?

Kathryn : Faire partie d’une association ou du programme de coaching, travailler sur un projet interdisciplinaire ou un projet MAKE contribue au développement de compétences autres que celles acquises en classe. Offrir ces opportunités aux étudiantes et étudiants contribue à la diversification de leur accompagnement. Avec 10’000 étudiantes et étudiants, nous avons une population extrêmement diversifiée, qui présente un large éventail d’intérêts et d’aptitudes. Si nous leur offrons la possibilité de se développer davantage, à l’intérieur comme à l’extérieur des salles de classe, nous aurons atteint l’excellence dans l’enseignement, contribuant ainsi au développement d’une société hautement fonctionnelle.

Pierre :Étendre la diversité de l’excellence est essentiel si nous voulons, comme l’a dit Kathryn, des diplômées et diplômés accomplis. Nous travaillons avec le corps enseignant en vue d’améliorer les méthodologies d’enseignement, en offrant une combinaison d’opportunités d’apprentissage en classe et par projet, ou nous proposons des cours préparatoires.

L’excellence est diverse. Je pense aux étudiantes et étudiants de mon laboratoire, qui peuvent exceller à bien des égards : cela peut être par leur raisonnement rigoureux, par leur créativité, par leur capacité à coder, ou encore par leurs compétences en analyse de données. Une culture de l’excellence permet à l’ensemble des étudiantes et étudiants d’atteindre leur potentiel au-delà des performances académiques.

Pierre Dillenbourg, vice-président associé pour l’éducation

Une transition en douceur de l’enseignement secondaire à l’enseignement supérieur, ainsi qu’une bonne expérience en première année, sont importantes si nous voulons offrir une excellence académique durable à l’avenir. Que faisons-nous en ce sens ?

Kathryn : L’Interface Gymnases-EPFL nous donne l’opportunité d’être en contact direct avec les enseignantes et enseignants du secondaire, d’échanger sur les problématiques liées à la transition de leurs élèves et de les traiter d’un côté comme de l’autre : au gymnase et à l’EPFL. Cela nous permettra d’améliorer la transition et l’expérience de la première année. Il s’agit d’une plateforme d’échange essentielle, que nous devons maintenir et développer.

Une autre forme de contact direct, plus pratique, est le stage pour enseignantes et enseignants, qui leur permet de s’immerger dans l’environnement de l’EPFL, en travaillant et en enseignant aux côtés d’une professeure ou d’un professeur de l’EPFL. Cette expérience permet à chaque partenaire d’apprendre quelque chose de l’autre et d’intégrer cet apprentissage dans ses activités d’enseignement.

Pierre : Nous devons continuer à prendre en compte l’entier de l’écosystème lorsque nous considérons l’excellence. Il doit être pris en compte pour chaque étape du parcours d’une étudiante ou d'un étudiant. Cela implique de travailler avec les autorités locales et le corps enseignant du secondaire et, par exemple, d’élargir notre offre de formation complémentaire. Le centre LEARN de l’EPFL a notamment formé près de 1’000 enseignantes et enseignants du primaire dans le canton de Vaud pour amener des activités liées à la pensée computationnelle dans leurs salles de classe. Cette collaboration a non seulement renforcé le dialogue entre l’EPFL, les écoles et les autorités, mais a également permis à des populations plus jeunes – qui autrement n’auraient peut-être pas développé d’intérêt pour les sciences et la technologie – de découvrir un nouvel univers.

Atteindre l’excellence n’est toutefois pas un travail qui débute aux portes de l’EPFL. La marche vers l’excellence doit commencer tôt.

Pierre Dillenbourg, vice-président associé pour l’éducation

S’il existe de nombreuses initiatives à l’EPFL qui renforcent cette culture de l’excellence parmi et pour nos étudiantes et étudiants, la marche vers l’excellence ne débute pas aux portes de l’EPFL. Elle doit en effet commencer tôt, alors que nous accompagnons nos futures étudiantes et futurs étudiants dans leur orientation et leur transition. L’EPFL propose une vaste gamme d’initiatives pour encourager les élèves à découvrir les sciences et la technologie, allant des Summer schools ciblées aux cours préparatoires ou au programme de mentorat de première année. Ces initiatives ont fait leurs preuves pour ce qui est de faciliter considérablement le passage du gymnase à l'EPFL et nous devons absolument continuer à les développer.


Author: Maria Buser - Service de promotion de l’éducation

Source: EPFL

This content is distributed under a Creative Commons CC BY-SA 4.0 license. You may freely reproduce the text, videos and images it contains, provided that you indicate the author’s name and place no restrictions on the subsequent use of the content. If you would like to reproduce an illustration that does not contain the CC BY-SA notice, you must obtain approval from the author.