Go to main site

News

L'Université d'Abomey-Calavi à fond dans le numérique éducatif

© 2018 EPFL

© 2018 EPFL

Du 19 au 23 décembre 2017, dans le cadre du lancement officiel de sa plateforme MOOCs, s’est déroulé à l’Université d’Abomey-Calavi à Cotonou au Bénin, un atelier de formation pour une trentaine d’enseignants sur le thème de la scénarisation de cours et la production de MOOCs (Massive Open Online Courses).

Premier jour de formation et immersion dans l’univers des MOOCs
L’Université d’Abomey-Calavi au Bénin, la plus populeuse de la sous-région ouest-africaine en termes d’effectifs d’étudiants, a compris le rôle de catalyseur que joue le MOOC pour la formation de ses nombreux apprenants (plus de 80'000). En septembre 2014 déjà, un accord de collaboration a été passé entre cette université et l'École polytechnique fédérale de Lausanne.

En décembre passé, Pierre-Yves Rochat, chargé de cours à l'EPFL et consultant du Programme MOOCs Afrique, a animé durant 5 jours, un atelier de formation pour une trentaine d’enseignants sur le thème de la scénarisation de cours et la production de MOOCs. La première journée fut consacrée à l’immersion dans l’univers des MOOCs. Il a aussi été question des plateformes de diffusion et des opportunités que génèrent les MOOCs. Un accent particulier a été mis sur le MOOC collaboratif qui permet à plusieurs enseignants de collaborer à la réalisation d’un cours en ligne ou, comment mettre les forces en commun, permet d’alléger la charge de travail de chacun. Il a été fait mention des nombreux avantages que cet outil d’innovation pédagogique apporte à des milliers d’étudiants qui souhaitent suivre un cours de formation continue. Divers conseils ont été prodigués pour la construction d’un cours, notamment sur la durée des séquences et les outils nécessaires à sa réalisation.

Lancement officiel de la plateforme MOOCS de l’Université d’Abomey-Calavi
Au cours de la journée suivante, le nouveau recteur, Prof. Maxime da Cruz a procédé, en marge de la formation, au lancement officiel de la plateforme MOOCs de l’Université d’Abomey-Calavi. L’atelier s’est quant à lui poursuivi par un rappel des modes d’utilisation des MOOCs et la dynamisation de leur contenu, au-delà des vidéos, avec l’ajout notamment des évaluations (questions à choix multiple et quiz). Celles-ci permettent d’éviter la passivité des apprenants. Il a aussi été question de la correction par les pairs, la conception de programmes qui facilitent les corrections automatiques et la mise à disposition du matériel éducatif à distance. L’apprentissage par le biais des MOOCs intègre également des forums, sortes d’espaces d’échanges entre enseignants et étudiants et étudiants entre eux. Le formateur, Pierre-Yves ROCHAT, a invité les participants a considéré l’élaboration d’un MOOC comme un projet à part entière qui induit une stratégie de l’institution, un appel à projets propre aux universités. Cette gestion de projet comporte scénarisation, conception pédagogique, animation, accompagnement, budget, bilan et mesure de la réussite pour un retour sur investissement.

Les jours suivants, la formation s’est poursuivie avec des présentations portant sur l’enregistrement des vidéos d’un MOOC et l’équipement nécessaire à la construction d’un studio. Ont suivi, l’étude de la scénarisation d’un cours et la conception des diapositives qui le composent. Enfin, la phase de réalisation a été examinée comme, le comportement face caméra et la manière de poser la voix.

À l’issue de la formation, les participants ont pu apporter leurs commentaires sur la présentation de plusieurs MOOCs réalisés par l’EPFL. Quelques étudiants ont également participé à la création d’échantillons de MOOCs. De façon générale, des observations pertinentes ont été faites dans le cadre de la formation dans le but d’apporter de la qualité aux projets futurs des MOOCs de l’UAC et comme l’ont exprimé les participants, la création d’un MOOC est avant tout un art !



Images to download

© 2018 EPFL
© 2018 EPFL
© 2018 EPFL
© 2018 EPFL
© 2018 EPFL
© 2018 EPFL

Partager sur

Login