Partager: 

02.11.17 - L’intégration des multiples enjeux de durabilité au sein du projet architectural implique le développement d’approches interdisciplinaires novatrices. Cette notion de design intégré est au cœur de l’Unité d’enseignement «Architecture et durabilité: études de performances».

L'Unité d'enseignement «Architecture et durabilité: Etudes de performances» (UEK) s’articule autour d’un exercice de conception et d’analyse détaillée de l’adaptabilité climatique et de l’efficacité énergétique de l’enveloppe d’un bâtiment. Cet exercice vise à l'intégration de critères d’analyse environnementaux et d'objectifs de performance dans le processus de conception architecturale. Il fait appel à plusieurs méthodes d’évaluation et outils informatiques de modélisation et d’analyse de la performance, dont les étudiants apprennent à maîtriser les principes et l’utilisation.

Sous l’égide de Marilyne Andersen, doyenne de l’ENAC et directrice du Laboratoire de performance intégrée au design (LIPID), l’équipe suisse a remporté le 1er prix lors du «US DOE Solar Decathlon 2017», qui s’est tenu récemment à Denver au Colorado, avec un concept intitulé «Neighborhub». Cette reconnaissance pour le «Swiss Living Challenge» récompense une équipe issue de 4 hautes écoles (EPFL, HEIA-FR, UNIFR, HEAD), composée de 250 étudiants, dont 44 étudiants présents sur place, et encadrée par 150 superviseurs académiques et professionnels. Au cœur de cette vaste démarche se trouve la notion d’interdisciplinarité, qui fut expérimentée par les étudiants tout au long de ce projet ambitieux.

Parmi les nombreuses activités didactiques qui ont été mises en place pour le réaliser, l’Unité d’enseignement «Architecture et durabilité: études de performances» (UEK) a offert un cadre particulièrement adapté pour les aspects d’analyse et de validation des options considérées par l’équipe du Swiss Living Challenge, en s’associant dans son équipe enseignante avec des membres de l’équipe. Durant trois ans, le thème de l'unité d'enseignement, ciblé jusqu’alors sur l’habitat bioclimatique, s’est donc plus spécifiquement inscrit dans l’optique de la participation au US DOE Solar Decathlon 2017. Une cinquantaine d’étudiants en architecture, ingénierie civil et sciences de l’environnement ont été amenés à explorer différentes approches de modélisation numérique et d’évaluation de performances, afin de concevoir les éléments constructifs et de mettre au point les stratégies bioclimatiques du pavillon. L’accent a été mis notamment sur la performance énergétique, les aspects de confort et la maîtrise des impacts environnementaux (LCA).

La démarche didactique de cet enseignement interdisciplinaire dans son édition 2017 a été présentée lors de la 33ème édition de la conférence internationale «Passive Low Energy Architecture» qui s’est tenue du 3 au 5 juillet 2017 à Edimbourg en Ecosse:

Émilie Nault, Sergi Aguacil Moreno, Emmanuel Rey, Marilyne Andersen, "Energy performance analysis in interdisciplinary education – Lessons learned from a simulation-based teaching approach", Conférence internationale PLEA 2017, Edimbourg, 3-5 juillet 2017.

Cet enseignement fait par ailleurs partie intégrante du programme «Design intégré architecture et durabilité» (IDEAS), initié et dirigé par la Prof. Marilyne Andersen (LIPID) et le Prof. Emmanuel Rey du Laboratoire d'architecture et technologies durables (LAST).

Auteur:Sophie LufkinSource:Design Intégré, Architecture et durabilité
Partager: