Partager: 

27.09.16 - Johan Auwerx, professeur à l'EPFL, est récompensé par le prix Marcel Benoist pour ses travaux sur les mitochondries et leur rôle pour le métabolisme. Le Président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann l’a reçu aujourd’hui à Berne.

Les recherches de Johan Auwerx portent sur le rôle du métabolisme pour la santé, le vieillissement et les maladies. A l’instar de certaines hormones, des substances contenues dans les aliments peuvent communiquer avec les cellules et initier par exemple la réduction de lipides dans les mitochondries (les centrales énergétiques des cellules). C’est à Johan Auwerx que l’on doit la découverte de ce système de communication complexe. Il ouvre ainsi la voie au développement de stratégies préventives et thérapeutiques inédites dans le combat contre l’obésité et les maladies cardio-vasculaires et métaboliques, comme l’hypertension ou le diabète de type 2. Ses découvertes, que la Fondation Marcel Benoist qualifie de "révolutionnaires", contribuent également à adapter les traitements médicaux au profil de chaque patient.

La Fondation a décerné le prix Marcel Benoist 2016 à Johan Auwerx, "non seulement pour sa recherche pionnière au cours de 30 années de carrière, mais également pour l’intérêt que ses découvertes sur le fonctionnement du métabolisme chez l’humain représentent pour de nombreux chercheurs du monde entier."

De nationalité belge, Johan Auwerx travaille depuis 2008 à l’EPFL, où il dirige le Laboratory of Integrative Systems Physiology et est titulaire de la chaire Nestlé en métabolisme énergétique. Né en 1958 à Diepenbeek, en Belgique, il a étudié la médecine à l’Université catholique de Louvain. Il a obtenu le titre de docteur en 1982. Son parcours de chercheur l’a ensuite mené en Belgique, en France et aux Etats-Unis. Avant sa nomination à l’EPFL il était professeur à l'Université Louis Pasteur à Strasbourg (France). Ses travaux ont été récompensés par de nombreux prix internationaux.

La cérémonie de remise du prix Marcel Benoist aura lieu le 31 octobre 2016 à l’EPFL. Créé en 1920 et doté de 50 000 francs, le prix Marcel Benoist récompense tous les ans un chercheur établi en Suisse pour des recherches ou découvertes remarquables ainsi que leurs conséquences pour la vie humaine. Au cours de l’histoire presque centenaire du prix Marcel Benoist, dix lauréats ont par la suite obtenu le prix Nobel. Les deux EPF ainsi que dix universités suisses sont représentées dans le conseil de fondation de la Fondation Marcel Benoist.

Auteur:Fondation Marcel Benoist / Mediacom Source:Mediacom
Partager: