Partager: 

31.03.17 - Dans les établissements de soins de santé de pays à revenu faible et intermédiaire, les maladies transmises par l'eau et les conditions d'hygiène posent de graves problèmes, d'autant plus que les patients sont déjà malades, fragiles et vulnérables. Dans les hôpitaux de district notamment, les patients sont pris en charge pendant de longues périodes, ce qui les expose à un risque accru d'infrastructures et de services liés à l'eau, l'assainissement et l'hygiène déficients.

Le projet H2Ospital – De l'eau potable pour les établissements de soins de santé

L'objectif du projet EssentialTech « H2Ospital » est de développer et tester un système de traitement des eaux et un modèle de déploiement intégrant le concept de maintenance durable, adaptés aux besoins des utilisateurs des hôpitaux de district, et qui favorisent un approvisionnement sûr en eau potable et de bonnes pratiques d'hygiène 24h/24, 7j/7.

Pendant la première phase du projet « H2Ospital », un système fiable de traitement des eaux sera développé et conçu pour les hôpitaux de district dans deux pays pilotes : la Tanzanie et le Viêt-Nam.

Grâce à un meilleur accès à l'eau potable, ce projet permettra de réduire le taux de maladies transmises par l'eau et d'infections nosocomiales, et d'optimiser la qualité des soins.

Journées mondiales d'apprentissage OMS / Unicef relatives à l'eau, l'assainissement et l'hygiène (WASH en anglais) dans les établissements de soins de santé, Katmandou, Népal

Petra Kohler, cheffe du projet « H2Ospital », a participé aux journées de l'OMS / Unicef dédiées à l'apprentissage et aux solutions concrètes WASH qui se sont déroulées du 28 au 30 mars 2017, à Katmandou, au Népal. Elle a présenté le projet et échangé avec les acteurs pertinents issus du niveau local, régional, national et international.

Cette rencontre internationale visait à réunir les acteurs pertinents (décideurs politiques, représentants de pays, professionnels de la santé et des domaines WASH, administrateurs d'établissements de soins de santé, organisations internationales, ONG et chercheurs) pour partager expériences et solutions en vue de combler les principales lacunes et de définir un plan d'action afin d'améliorer les services et les infrastructures WASH dans les établissements de soins de santé de pays à revenu faible et intermédiaire. Afin de poursuivre et favoriser cet échange de connaissances, tous les enjeux invoqués et les solutions formulées seront partagés à l'international.

Auteur:Petra KohlerSource:Coopération
Partager: