Partager: 

11.05.14 - L’orateur invité, M. Nathan Kunz, est chercheur à l’INSEAD en logistique humanitaire et ancien cadre chez Digger.
Il est venu présenter les solutions qu’une organisation telle que l’ONG Digger doit trouver pour aligner technologie, économie et réalité sociale.

La fondation Digger a conçu d’impressionnantes machines capable de débroussailler et déminer des terrains à une vitesse bien plus élevée que les méthodes traditionnelles. Pour que ces machines aient un impact réel sur le terrain, il a fallu relever de nombreux défis technologiques et développer la production, la logistique, un modèle d’affaire et un marketing approprié.

Ce séminaire EssentialTalk a été organisé conjointement entre le Centre de Coopération et Développement (CODEV) et le Collège des humanités (CDH). Ce rapprochement découle de la complémentarité entre les sciences de l’ingénieur, sociales et économiques dans les projets de technologies essentielles au développement qui font l’objet du programme EssentialTech.

Ce séminaire était d’autant plus intéressant qu’il y a à l’EPFL un projet de déminage basé sur une autre approche permettant de faire exploser les mines artisanales à distance en utilisant l’énergie électromagnétique. Ce projet a débouché sur un appareil développé à l’EPFL (laboratoire EMC) en collaboration avec des universités colombiennes qui pourrait être combiné aux machines Digger pour en augmenter l’efficacité et bénéficier de plusieurs solutions techniques développées pas l’ONG. Des contacts ont été pris entre l’EPFL et DIGGER pour poursuivre les discussions.

Auteur:Source:Coopération
Partager: