Actualités

Deux journées pour (re)découvrir l'EPFL

Les chercheurs de l'EPFL se sont pliés en quatre pour expliquer au public les concepts les plus pointus© Alain Herzog

Les chercheurs de l'EPFL se sont pliés en quatre pour expliquer au public les concepts les plus pointus© Alain Herzog

Les 14 et 15 septembre, l’EPFL célèbre les 50 ans de son statut fédéral en ouvrant les portes de son campus au grand public. Un événement exceptionnel et estampillé 100% écoresponsable, à ne pas manquer.

Célébrer ses 50 ans est l’occasion rêvée de montrer ce que l’on a dans le ventre! Surtout pour une école polytechnique fédérale. Le samedi 14 et dimanche 15 septembre prochains, l’EPFL ouvre grand et gratuitement les portes de son campus au public. Visites de laboratoires, ateliers, conférences, expositions, spectacles, démonstrations, pas moins de 300 activités seront proposées au long du week-end. Quelque 1000 collaborateurs de l’Ecole se sont portés volontaires pour accueillir les 30’000 visiteurs attendus. Ne manquez pas cette occasion exceptionnelle de découvrir les recherches, le rôle et les missions de l’EPFL, le tout décliné en mode écoresponsable.

Des drones aux superhéros

La manifestation comportera d’abord plusieurs événements spectaculaires, destinés à tous. On retiendra les désormais célèbres spectacles de physique et de chimie, les interventions inédites de Fred Courant, animateur de l’Esprit Sorcier ou les Drone Days, des journées de démonstrations et de courses enjouées autour de ces engins volants. L’espace «Comment ça marche» étanchera la soif de savoir des plus curieux tandis que les plus jeunes découvriront de façon ludique la science à travers les nombreux ateliers du festival Scientastic. Les fans de superhéros comme les profanes découvriront l’artisanat numérique unique de l’artiste français Aleksi Briclot, verront en vrai Physics Girl, la youtubeuse (en anglais) affichant plusieurs millions d’abonnés ou s’adonneront à un atelier sur l’art de numériser les bandes dessinées.

Mais c’est dans les laboratoires, les halles expérimentales, les ateliers de prototypage (véritables FabLab) où les étudiants réalisent leurs projets que les visiteurs pourront sentir battre le cœur de la science de l’EPFL. Du béton aux protéines, des drosophiles au trafic internet, de l’art de la théorie des graphes à la fusion nucléaire, des robots au tableau périodique des éléments, de la propriété intellectuelle aux micro réseaux électriques, les chercheurs se sont pliés en quatre pour expliquer au public les concepts les plus pointus. Enfin, nombre de conférences et tables rondes permettront d’en apprendre davantage sur certaines des recherches menées à l’EPFL et ouvriront le débat sur des thèmes tels que l’intelligence artificielle, l’expérimentation animale ou la médecine personnalisée.

Un minimum d’impact environnemental

Dernier élément et non des moindres pour une école qui se veut à l’avant-garde des technologies, ces Portes ouvertes 2019 ont été pensées pour être exemplaires en termes de développement durable. Afin de générer un minimum d’impact sur l’environnement, les mots d’ordre sont: zéro voiture, zéro plastique, zéro déchet. Concrètement, cela se traduit par des transports publics gratuits (avec inscription pour obtenir un bon) dans la zone Mobilis, des parkings vélos abrités, sécurisés, abondants et bien signalisés ; le remplacement des bouteilles en PET par des tireuses à boissons et une nourriture à faible impact écologique servie sans emballage plastique ; une vaisselle lavable et non consignée; un test de paiement avec une monnaie électronique et écologique (DIO). Notamment.

Pratique

Les portes ouvertes ont lieu les samedi 14 septembre de 10h à 18h et dimanche 15 septembre de 10h à 17h. L’événement est gratuit et ouvert à tous.

Un seul site: portesouvertes.epfl.ch. Il sera mis à jour quelques jours avant l’événement avec le programme complet des activités, lieux et heures ainsi que les modes d’emploi pour obtenir des bons de transports publics et le paiement par My:DIO.