Aller au site principal

Actualités

Depuis 25 ans, l'EPFL fait germer l'innovation

Fritz Schiesser, Martin Vetterli, Marc Gruber, Etienne Marclay et Jean-Philippe Lallement © 2018 EPFL / Alain Herzog

Fritz Schiesser, Martin Vetterli, Marc Gruber, Etienne Marclay et Jean-Philippe Lallement © 2018 EPFL / Alain Herzog

L’EPFL Innovation Park célèbre ses 25 ans d’activités avec un bilan éloquent. Inauguré en 1993, le bâtiment A a été complété par une douzaine d’autres. Il est rebaptisé aujourd’hui à la mémoire de Claudine et Bernard Vittoz, fondateurs du Parc scientifique de l’EPFL et généreux donateurs.

L’EPFL Innovation Park (EIP) aujourd’hui ce sont plus de 2’250 employés, 26 grandes entreprises, 116 start-ups, plus de 75 projets entrepreneuriaux en phase d'incubation à la lisière d’un campus riche de quelque 340 laboratoires. Des chiffres impressionnants quand on considère que la première graine du parc scientifique a été plantée il y a seulement 25 ans.

Lorsque le président de l’EPFL Bernard Vittoz lance en 1991 la Fondation du Parc Scientifique, il fait office de pionnier. Son ambition est de créer un lieu dont la vocation est de stimuler l’innovation et le transfert de technologie en accueillant des start-ups et des entreprises à proximité du campus universitaire, de ses chercheurs et étudiants. En 1993, le bâtiment A est inauguré, premier édifice d’un microcosme fructueux qui en compte aujourd’hui 13. Nait ainsi le premier parc scientifique de Suisse, rebaptisé, en 2014, EPFL Innovation Park.

Changement de nom

En 25 ans, le bâtiment A a hébergé plus de 100 start-ups et après une belle rénovation, il célèbre son anniversaire avec un nouveau nom. En hommage à Bernard Vittoz ainsi qu’à sa femme Claudine, qui a récemment légué une partie de sa fortune à la Fondation, il porte désormais la plaque de Claudine et Bernard Vittoz. «Le professeur Vittoz était un visionnaire qui a compris très tôt l’importance de la proximité physique entre les chercheurs et les entrepreneurs, rappelle Jean-Philippe Lallement, directeur général de la Fondation EPFL Innovation Park. De par sa volonté et son charisme, le projet a pu éclore et se développer. Madame Vittoz y a apporté un soutien sans faille.»

Cet anniversaire est aussi l’occasion pour l’EIP de poursuivre son évolution afin de rester attractif et de répondre au mieux aux besoins des différentes communautés d’utilisateurs. «L’EPFL Innovation Park étant aujourd’hui quasiment complet, il est important pour nous de cultiver l’esprit d’innovation des sociétés installées. La création d’espaces qui favorisent les échanges et les opportunités de rencontres sont au cœur de nos activités», explique Marc Gruber, président de la Fondation EPFL Innovation Park.

L’ambition est de permettre aux entrepreneurs et aux chercheurs de se rencontrer davantage non seulement de façon formelle, mais aussi de miser sur les occasions informelles. En créant des espaces de rencontre physiques ou à travers des événements notamment. Ainsi, la Fondation a le projet de créer un parcours scientifique qui montre comment les idées nées dans les laboratoires de l’EPFL ont tracé leur voie sur les marchés. Ou d’inviter les membres du parc et du campus ainsi que les visiteurs à investir les espaces verts extérieurs à l’aide d’un mobilier attractif et innovant.


Connexion