Partager: 

16.12.16 - La thèse de Abigaïl Kern « Crise et gouvernance. Gouvernance urbaine dans un contexte de crise : trajectoires de villes intermédiaires haïtiennes après le séisme de 2010 » sous la direction du Prof. Jean-Claude Bolay et Dr. Christine Lutringer a été acceptée SANS RESERVE !

Extrait:

Le 12 janvier 2010, un séisme de magnitude 7,2 sur l'échelle Richter a fait trembler Haïti, tuant dans son sillage près de 220,000 personnes, en blessant plus de 300,000 et déplaçant près de deux millions de personnes. Bien que la capitale Port-au-Prince ait été plus lourdement frappée et le centre de l'attention des médias, l'épicentre du séisme se trouvait à plusieurs kilomètres, dans la ville de Léogâne, détruite à 80 %.

Trois autres villes de taille moyenne – Grand-Goâve, Petit-Goâve et Jacmel – ont également payé un lourd tribut. Cette recherche s'inscrit dans le cadre de ces quatre villes intermédiaires et soutient quece type d'événement déclenche une crise qui accroît les tensions, révèle les structures et peut être un facteur de transformation de la gouvernance de ces villes, éléments souvent et longtemps ignorés par la recherche et les gouvernements.

La notion de crise décrite par Edgar Morin dans son ouvrage Pour une crisologie (1976) semble la plus appropriée pour caractériser le séisme du 12 janvier comme un événement — point de départ de la crise —, pour en déterminer les causes et conséquences et appréhender les processus à l'œuvre. Cette recherche a permis de réaliser des constats importants, grâce à l'analyse des modes de gouvernance dans les situations d'urgence et de reconstruction à l'échelle locale et nationale, et d'identifier les trajectoires de gouvernance des villes étudiées à travers des projets d'urbanisme.

Enfin, ces travaux abordent la pertinence de deux prérequis normatifs associés à la notion de performance étatique, guidant l'intervention de la communauté internationale : des critères de bonne gouvernance et le concept d'un État fragilisé, en faillite, en échec ou disloqué, aujourd'hui essentiels dans l'attribution de l'aide publique au développement.

La soutenance publique aura lieu le vendredi 13 janvier 2017 à 17h00 dans l’auditoire MXF1 à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).

La présentation sera suivie d’un apéritif à la cafétéria MX auquel vous êtes chaleureusement invités (pour des raisons d'organisation, merci par avance de nous confirmer votre présence dès que possible grâce à ce lien: http://doodle.com/poll/7q2apm7xt6tuu7gb

Auteur:Corinne WaridelSource:Coopération
Partager: