Alkindi : Renforcer la confiance des enfants en programmation !

Alkindi finalists © 2024 EPFL/Alain Herzog

Alkindi finalists © 2024 EPFL/Alain Herzog

"La dream team 11a" a remporté la première place au concours Alkindi-Suisse 2024, qui initie les élèves des collèges suisses à la cryptographie.

Organisé par la Faculté Information et Communications de l'EPFL (IC) en collaboration avec le Service de promotion des sciences (SPS), ainsi que les associations Animath et France-ioi, lors de l'année 2023/24, plus de 2000 élèves de collèges de la Suisse romande ont participé.

Pour atteindre la finale, les élèves de 9e, 10e et 11e année ont travaillé seuls ou en duo sous la supervision d'un enseignant pour résoudre trois problèmes interactifs préliminaires afin de découvrir divers aspects de la crypto-analyse.

Dix-sept équipes composées de 54 étudiants – cette année, la moitié étant des jeunes filles – ont atteint la compétition finale, qui s'est tenue cette semaine à l'EPFL. Lors des épreuves, chaque équipe d'étudiant.e.s devait collaborer pour déchiffrer des messages alphabétiques et numériques en deux heures.

L'équipe gagnante, 'La dream team 11a', composée de Perrine Clément, David Naydenov, Elia Isaac et Thibault Marcuzzi, venant du Collège du Gibloux à Farvagny, a résolu quatre exercices en un temps impressionnant d’1 heure, 14 minutes et 24 secondes.

Pour les enseignant.e.s, l'expérience a offert une dimension excitante d'apprentissage et de travail d'équipe hors de la salle de classe.

"Notre équipe, DL4L, était vraiment enthousiaste et a même pris du temps en dehors de leur emploi du temps régulier pour s'entraîner, cela les a beaucoup stimulés et je suis vraiment fier d'eux", a déclaré François Deronzier, professeur de mathématiques à l'Établissement secondaire Nyon-Marens de Nyon. "Je sais que ce concours se tient déjà en France et il serait formidable de le voir s'étendre au niveau européen, je pense que cela inspirerait vraiment les enfants !"

Thibault Grangier, mentor des équipes "lagricultureducoin_m2a0a2m_yt" et "Team naps" du Collège Foron à Thônex, pense que les élèves d'aujourd'hui sont très motivés par les mathématiques mais souvent, ce qui leur manque, c'est la confiance.

"Souvent au début, ils pensent que quelque chose est impossible, mais à mesure que nous travaillons sur un problème, ils réalisent que c'est à leur portée. Au final, ils accordent plus de confiance à leur enseignant et croient que s'ils reçoivent un problème spécifique à résoudre, ils en sont capables. Cela renforce leur confiance en soi et c'est une bonne leçon de vie – il est très rare d'être confronté à un problème dans la vie adulte ou professionnelle et de savoir immédiatement quoi faire. Alkindi et son accent sur la résolution de problèmes renforcent vraiment la confiance des enfants", a-t-il déclaré.

Le concours Alkindi, qui trouve son origine en France, porte le nom du philosophe du IXème siècle Al-Kindi, qui est considéré aujourd'hui comme l'un des fondateurs de la cryptographie – l'étude des codes.

Finalistes Alkindi 2024

Première place: La dream team 11a (Perrine Clément, David Naydenov, Elia Isaac and Thibault Marcuzzi), Collège du Gibloux, Farvagny

Deuxième place: los Matemáticos (Aloïs Prongué, Alice Zappella, Etienne Dobos, Inés barbu Sesma), Collège des Terreaux, Neuchâtel

Troisième place: JoLpbSahigo03 (Sacha Genoud, Joao Cachim, Shahin Ajdini, Hugo Marcadé), Etablissement primaire et secondaire Ollon


Auteur: Tanya Petersen

Source: Informatique et Communications | IC

Ce contenu est distribué sous les termes de la licence Creative Commons CC BY-SA 4.0. Vous pouvez reprendre librement les textes, vidéos et images y figurant à condition de créditer l’auteur de l’œuvre, et de ne pas restreindre son utilisation. Pour les illustrations ne contenant pas la mention CC BY-SA, l’autorisation de l’auteur est nécessaire.