Partager: 

08.02.18 - Ali H. Sayed, doyen de la Faculté sciences et techniques de l’ingénieur de l’EPFL (STI), a été nommé membre de la National Academy of Engineering, l’une des plus hautes distinctions qui puisse être attribuée à des ingénieurs aux Etats-Unis.

« Pour ses contributions à la théorie et à l’application du traitement de signaux adaptatifs », le professeur Ali H. Sayed, doyen de la Faculté sciences et techniques de l’ingénieur de l’EPFL (STI) et professeur distingué à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) a reçu l’une des plus hautes distinctions dont peuvent rêver les ingénieurs aux Etats-Unis : la nomination en tant que membre de la National Academy of Engineering (NAE).

La prestigieuse institution compte désormais 2943 membres, auxquels s’ajoutent 262 membres étrangers. Elle a diffusé hier la liste des 83 personnalités qui la rejoignent. Ali H. Sayed y figure aux côtés d’éminents professeurs et de grands noms de l’industrie, parmi lesquels Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon.

La NAE distingue des ingénieurs qui apportent des contributions remarquables « à la recherche, la pratique ou l’enseignement de l’ingénierie », ou qui développent « de nouveaux champs technologiques, font significativement progresser les champs existants, ou proposent des approches innovantes dans l’enseignement. »

Les nouveaux nominés seront officiellement reçus à Washington le 30 septembre prochain.

Partager: