Actualités Mediacom

Les recherches qui ont marqué l'année

Creative commons

11.01.13 - Le millésime 2012 de la recherche aura été excellent pour l’EPFL. Avant la parution d’un dossier dans Flash, nous vous présentons une petite sélection de travaux qui ont fait parler l’année précédente.

Nouvelles énergies, biotechnologies, recherches environnementales… Les laboratoires de l’EPFL ont mis le pied au plancher en 2012. Le numéro de janvier du journal Flash proposera un survol des recherches, mais aussi des événements qui ont marqué l’année écoulée. En attendant, voici quelques morceaux choisis dans le domaine scientifique.


Maladies auto-immunes : des globules blancs en rééducation

Chez les malades du diabète de type 1, les globules blancs s’attaquent aux cellules du pancréas. Des chercheurs sont parvenus à éliminer totalement les symptômes de la maladie chez des rats. Pour ce faire, ils ont mis au point une technique extrêmement rusée pour «rééduquer» les globules rebelles. Le concept pourrait également s’appliquer à la sclérose en plaques. Publiés dans PNAS, ces travaux devraient mener à de premiers essais sur l’homme d’ici à deux ans.


Stocker l’énergie du Soleil avec de l’eau… et de la rouille!

L’équipe de Kevin Sivula a mis au point une cellule solaire photoélectrochimique, capable de produire de l’hydrogène à partir d’eau et d’oxyde de fer. Si l’idée n’est pas tout à fait nouvelle – c’est d’ailleurs un autre chercheur de l’EPFL, Michael Grätzel, qui est à l’origine du concept – le prototype est pour la première fois basé sur des matériaux et des techniques de fabrication abordables. Publiés dans Nature Photonics, les résultats pourraient ouvrir la voie à une technique économiquement viable pour stocker l’énergie solaire.


L’EPFL et Harvard travaillent au diagnostic de la surdité

Quelle est la véritable cause de la surdité? Et comment soigner au mieux ce trouble de l'audition? Autant de questions face auxquelles buttent souvent les médecins. En effet, les méthodes actuelles ne permettent pas d’observer les cellules de l'oreille interne sans les détruire. Des chercheurs de l'EPFL et de la Harvard Medical School ont travaillé au développement d'une technique de laser non-invasive permettant d'obtenir des images très haute définition des cellules situées à l'intérieur de la cochlée.


Les bactéries, une menace pour le stockage des déchets nucléaires?

Certains déchets nucléaires devront être confinés pendant des milliers d’années. Or pendant ce temps, de microscopiques usines chimiques transforment peu à peu l’environnement de stockage: les bactéries. Des chercheurs ont développé une méthode entre génétique, informatique et géologie, afin de mieux comprendre les possibles effets de la prolifération de ces microorganismes.



Les maths remontent à la source des rumeurs ou des épidémies

Quel est le point commun entre une rumeur propagée sur Facebook, une épidémie virale ou des informations disséminées sur un réseau de téléphonie mobile? Leurs modes de propagation obéissent à des règles communes. Pedro Pinto, chercheur en informatique, a mis au point un algorithme capable de remonter à la source. Il a pu prouver le bien-fondé de sa méthode en identifiant a-posteriori l’origine d’une épidémie de choléra en Afrique, et même les auteurs des attentats du 11 septembre.


Marcher à nouveau après une lésion de la moelle épinière

Grâce à des stimulations électrochimiques et l’assistance d’un robot, des rats paralysés sont rééduqués à la marche. Le mouvement est parfaitement volontaire. Plus étonnant encore, les chercheurs ont constaté une repousse des connexions nerveuses au niveau de la lésion médullaire, mais aussi au niveau du cerveau. Publiés dans Science, ces travaux ont connu un énorme retentissement médiatique.

Un satellite nettoyeur à la poursuite des déchets orbitaux

Des milliers de fragments de fusées et de satellites tournent autour de la Terre à une vitesse de 30'000 km/h. La prolifération de ces déchets constitue un risque de plus en plus pressant pour l’industrie et l’exploration spatiales. C’est sans doute pourquoi le concept CleanSpace One a tellement séduit. Ce projet de satellite nettoyeur a fait parler les médias du monde entier - et s’est même payé le luxe d’une première page dans le New York Time!

  • Auteur:
  • Lionel Pousaz
  • Source:
  • Mediacom
Retourner à la page précédente
Alumni
Olivier Glauser
Diplôme
Master en Informatique et systèmes de communication 1994
Parcours
1994 - 1996 HP
1996 - 1998 Phillippe Moris
1998 - 2005 MBA Universite de Harvard
2005 - 2009 ROTH Cl Partners
Fonction
Directeur général de Streamboat Ventures, Pékin

Contacts

Olivier Gauser
Steamboat Ventures
222 Hu Bin Road, Shanghai 200021
Tel: 86 (21) 2308 1800
olivier.glauser@steamboatvc.com
A3 EPFL
Rolex Learning Center
Case postale 122
1015 Lausanne 15
Tel: +41 (0)21 693 24 91