Partager: 
© CPI - FRIMA

10.10.14 - Ce nouveau centre d’excellence portant sur les aspects technologiques, sociaux et légaux de la durabilité de l’environnement se concrétise. A terme, plus de 80 personnes travailleront dans le smart living lab, un bâtiment conçu pour être à l’avant-garde en matière de construction et d’architecture durables. Le coup d’envoi officiel a été donné hier à Fribourg.

Le projet smart living lab se concrétise. Le 9 octobre, les représentants des différents partenaires, dont l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), l’Ecole d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (EIA-FR), l’Université (UniFR) et le Canton de Fribourg, se sont réunis pour marquer officiellement son lancement. Une fois le bâtiment réalisé, quelque 80 chercheurs et membres du personnel administratif y travailleront. Il s’agira à la fois d’un centre de recherche et d’une plateforme de démonstration de nouveaux concepts et technologies en matière de construction et d’habitat.

La moitié de la population mondiale se concentre aujourd’hui dans les villes. Il devient donc de plus en plus important de réduire la quantité d’énergie consommée tant pour construire les habitations urbaines que pour y vivre au quotidien. Décidés à relever ce défi, l’EPFL, l’EIA-FR, l’UniFR et le Canton de Fribourg ont signé un accord en mars 2014 afin de créer une plateforme scientifique unique en son genre. Cette structure interinstitutionnelle et interdisciplinaire abordera les questions de l’habitat urbain sous tous ses aspects, profitant des compétences de chacune des institutions impliquées et des nouvelles synergies issues de leur collaboration. Après la ratification du projet par le gouvernement fribourgeois en mai dernier, l’événement d’hier marque le lancement officiel.

«Le lancement du smart living lab est une étape décisive dans le développement de notre quartier d'innovation blueFACTORY, appelé à intégrer le Parc d'innovation national. A travers cette plateforme technologique, Fribourg va devenir un acteur important de l'innovation au service du développement durable dans notre pays», dit Beat Vonlanthen, président du Conseil d’Etat fribourgeois.

Recherche scientifique, technologique et légale
Les recherches du smart living lab sur l’environnement construit – plus particulièrement sur les habitations et les places de travail – seront menées à différents niveaux. Des groupes de recherche affiliés à l’EPFL aborderont des questions fondamentales, telles que l’efficacité énergétique, la planification urbaine et les solutions technologiques. Les efforts de l’EIA-FR porteront essentiellement sur la manière de transformer et adapter les zones urbaines et les constructions existantes en y intégrant des technologies et procédés innovants. Parmi d’autres missions, l’UniFR se chargera des questions légales et des mesures régulatrices, dont certaines en place aujourd’hui ralentissent bien souvent l’innovation dans ce domaine. Elle explorera également de nouvelles idées favorisant une société à faible émission de carbone.

La toute première tâche du smart living lab consistera à dessiner son propre bâtiment. Il sera situé au cœur du parc d’innovation BlueFACTORY SA, que la Ville et le Canton de Fribourg créent sur l’ancien site de la brasserie Cardinal. L’immeuble et les technologies utilisées pour sa construction feront l’objet de recherches poussées. A terme, l’édifice lui-même servira de plateforme de démonstration évolutive destinée à présenter les technologies durables émergentes, afin d’offrir en primeur à leur futurs usagers l’opportunité de tester leur performance.

Des étudiants ouvrent la voie
Le premier projet du smart living lab est déjà en route. Des étudiants de l’EPFL, de l’EIA-FR et de l’UniFR spécialisés notamment en ingénierie, architecture et droit ont formé une équipe, le smart living challenge, afin de participer à la prochaine édition de la compétition internationale Solar Decathlon. Parfaitement alignée avec les objectifs de la nouvelle plateforme, cette compétition demande à des étudiants de 20 universités dans le monde d’imaginer et de construire une habitation fonctionnant à l’énergie solaire, grandeur nature et entièrement opérationnelle. Le prototype sera développé, assemblé et testé à la BlueFACTORY, à Fribourg. Il sera évalué selon dix critères, dont l’architecture, l’efficacité énergétique, la durabilité, l’intégration urbaine, le caractère abordable et les mesures en vue d’une sensibilisation du public.

Des chercheurs de l’EPFL ont déjà pris leurs quartiers dans les locaux de l’EIA-FR. Les autres, en provenance des trois institutions partenaires, devraient les rejoindre sur le site de la blueFACTORY en septembre 2015, une fois que la transformation des Halles bleues, d’anciens entrepôts situés à l’extrémité sud du site, sera terminée. En attendant, une partie de ces espaces provisoires et dépourvus de chauffage sera aménagée pour le développement du projet de l’équipe participant au Solar Decathlon. Le reste accueillera des grands cubes en bois énergétiquement isolées et autonomes, qui seront utilisées comme bureaux et ateliers pour les plateformes technologiques.

Le smart living lab est une plateforme unique en son genre, destinée à une recherche de pointe et des collaborations interdisciplinaires sur les bâtiments et l’habitat du futur. Située à la BlueFACTORY SA, elle réunit des équipes scientifiques issues de l’antenne de l’EPFL à Fribourg, de l’EIA-FR et de l’UniFR.

Auteur:Jan OverneySource:Mediacom
Partager: