Actualités Mediacom

Le Pôle EPFL Valais/Wallis, moteur du futur énergétique de la Suisse

Signature de la Convention académique. © Alain Herzog / EPFL

19.12.12 - Le Canton du Valais représenté par le Conseil d’Etat in corpore et l’EPFL ont signé ce matin la convention créant le Pôle EPFL Valais Wallis. Cette signature s’est déroulée au terme d’une année de travail pour fixer les contours du projet annoncé le 10 janvier 2012. Le Conseil d’Etat, la Ville de Sion, l’EPFL et la HES-SO Valais Wallis vont lancer prochainement le concours d’architecture du futur Campus universitaire ; il accueillera les premières chaires de l’EPFL dès 2014 et les premiers transferts de la HES dès 2015.

La convention signée ce 19 décembre entre l’Etat du Valais et l’EPFL confirme avec ampleur et détermination les bases du projet jeté en janvier 2012. Elle confirme la création des onze chaires de recherche sur l’énergie et la santé ; elle y ajoute la création d’une plateforme expérimentale de recherche intitulée Energypolis et d’une infrastructure pour le transfert de technologie vers l’économie valaisanne appuyée par la Fondation The Ark. Le projet se matérialisera par la construction d’un nouveau Campus dans le quartier de la Gare de Sion, abritant l’antenne permanente de l’EPFL en Valais ainsi que le site HES-SO sédunois.
Quelque 120 à 150 emplois à haute valeur ajoutée seront créés par le Pôle EPFL Valais Wallis. La création du Campus – Pôle EPFL Valais Wallis et HES-SO de Sion représente un coût d’investissement global de l’ordre de 335 mios brut, réparti durant ces dix prochaines années. Le Pôle EPFL Valais Wallis ouvrira en 2014, le site HES-SO sédunois dès 2015. Le tout crée une plateforme de collaboration unique en Suisse entre une EPF et une HES, définissant une chaîne de valeur reliant la recherche fondamentale, la recherche appliquée et l’innovation. Cette chaîne de valeur de l’innovation sera complétée avec le déménagement sur site de CIMARK, bras opérationnel de la Fondation The Ark.

Lancement d’un concours d’architecture international
Les entités du Pôle EPFL Valais Wallis seront regroupées avec la HES-SO Valais Wallis site de Sion dans un nouveau Campus s’étalant de la zone du sud de la gare de Sion jusqu’au pôle hospitalier du Valais central à Champsec, signant par la même occasion le démarrage du plan d’urbanisme dit de « la Ville du 21ème siècle ». Le nouveau Campus fait l’objet d’un concours d’architecture ouvert aux plus grandes signatures suisses et internationales. Ce projet ambitionne de transformer en profondeur la dynamique sociale et économique du canton du Valais et sa connexion au reste de la Suisse. La portée du concours devrait permettre de créer un lieu de visibilité internationale, symbolique de l’ambition d’innovation et du positionnement initié par le Canton du Valais.

Onze chaires et deux groupes de recherche dédiés à l’énergie et à la santé
Le Pôle EPFL Valais Wallis comprendra au total onze chaires et deux groupes de recherche, quatre chaires et deux groupes transférés par l’EPFL, ainsi que sept chaires nouvelles créées par l’Etat du Valais s’appuyant sur des plateformes communes à l’EPFL et à la HES-SO Valais Wallis permettant de couvrir toute la chaîne de valeur ajoutée allant de la recherche fondamentale à la valorisation économique en passant par la recherche appliquée. Certaines recherches s’intéresseront à l’hydrodynamique des turbomachines, optimisant l’un des modes de production d’énergie propre au Valais (10 TWh actuellement; potentiel + 1.2 TWh), au management de l’eau et à l’optimisation de l’utilisation des lacs et cours d’eau. D’autres seront consacrées à la chimie verte (biomasse issue des espaces agricoles, capture et transformation du CO2...), à la santé (biotechnologie/bioingénierie) et à la nutrition, en collaboration avec la SUVA, le pôle hospitalier du Valais romand, l’Institut de recherche en ophtalmologie (IRO).

En parallèle à l’installation en Valais de deux chaires de l’EPFL consacrées à la santé, le Conseil d’Etat a pris la décision de charger l’Hôpital du Valais, en collaboration avec la HES-SO, de prévoir dans un avant-projet de concours d’architecture la réalisation d’un campus santé sur le site de l’Hôpital de Sion. Cela permettra de créer des synergies avec la réunion sur un même site des étudiants et chercheurs de la HES, de l’EPFL, de l’IRO, ainsi que des professionnels de la santé de l’Hôpital du Valais et de la Clinique romande de réadaptation Suvacare.

« Energypolis », des installations de test uniques pour la Suisse et pour l’Europe
La création de ce Campus s’accompagne de la réalisation d’une plateforme modèle, unique en Europe, comprenant des bancs d’essais communs à l’EPFL et à la HES-SO Valais Wallis. Sous le nom d’Energypolis, elle comprendra d’imposantes installations de test pour les turbines hydrauliques, l’hydraulique des barrages et l’écoulement en milieu naturel et construit, dont les équipements seront pour partie déménagés de l’EPFL à Lausanne. Energypolis comprendra aussi une plateforme inédite et nouvelle en matière de « chimie verte », travaillant au développement de sources d’énergie innovantes, notamment à partir de biomasse ou de cultures d’algues.

Un parc d’innovation pour le transfert de technologies
Ces infrastructures de recherche seront pourvues d’une passerelle vers l’industrie, grâce à la création à Sion d’un « parc d’innovation ». Connecté au Quartier de l’Innovation de l’EPFL, il sera susceptible de devenir un pôle régional du « Parc suisse de l’innovation » voulu par la Confédération pour favoriser le transfert de technologies et la création de richesses. Ce Parc de l’innovation d’EPFL Valais Wallis constituera un rouage essentiel du tissu économique valaisan impliquant institutions de recherches, grandes entreprises et PME. Il rayonnera sur l’ensemble du Canton via la promotion économique cantonale et la Fondation The Ark présente à Monthey, Martigny, Sion, Conthey, Sierre et Viège.

Faire du Valais le pilote pour l’avenir énergétique suisse et un modèle en Europe
Pour prouver la pertinence de l’approche pluridisciplinaire engagée, le projet ambitionne de faire du Valais un « démonstrateur systémique » à grande échelle. L’objectif est d’illustrer, à l’échelle d’une région, comment les producteurs et les consommateurs d’énergie peuvent interagir afin d’optimiser les flux énergétiques et aboutir à des économies tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Ce démonstrateur s’étendra de Gletsch à St-Gingolph. En intégrant dans une région complète toute la problématique énergétique (hydraulique, CO2, bio-masse, smart grid), et en les testant sur tout son territoire, le Valais devient ainsi une zone modèle pour les énergies du futur, en Suisse et sur le plan international.

Partenariat financier entre l’Etat du Valais et l’EPFL
Le coût annuel de fonctionnement des chaires de recherche du Pôle EPFL Valais s’élèvera à 18,3 mios de francs durant les sept premières années, pris en charge à raison de 9.9 mios par l’EPFL pour les chaires transférées et de 8.4 mios par l’Etat du Valais pour les nouvelles chaires. Ce dernier assurera la mise à disposition des équipements initiaux, l’EPFL prendra le relais ensuite. Les deux parties ont également convenu d’unir leurs recherches de sponsors.

Retombées pour le canton
Un monitoring des retombées économiques et scientifiques sera mis en place dès 2014. Avec le Pôle EPFL Valais Wallis, le Valais abritera sur son territoire une haute école fédérale au rayonnement international. En créant des plateformes avec la HES-SO Valais et avec la Fondation The Ark active sur tout le territoire cantonal, le Pôle EPFL Valais Wallis contribuera directement et indirectement au développement entrepreneurial du Valais et positionnera le canton sur le plan suisse et international.

  • Auteur:
  • Emmanuel Barraud / Communication Etat du Valais
  • Source:
  • Mediacom
Retourner à la page précédente
Alumni
Olivier Glauser
Diplôme
Master en Informatique et systèmes de communication 1994
Parcours
1994 - 1996 HP
1996 - 1998 Phillippe Moris
1998 - 2005 MBA Universite de Harvard
2005 - 2009 ROTH Cl Partners
Fonction
Directeur général de Streamboat Ventures, Pékin

Contacts

Olivier Gauser
Steamboat Ventures
222 Hu Bin Road, Shanghai 200021
Tel: 86 (21) 2308 1800
olivier.glauser@steamboatvc.com
A3 EPFL
Rolex Learning Center
Case postale 122
1015 Lausanne 15
Tel: +41 (0)21 693 24 91