Partager: 

15.10.12 - A l’occasion de la Nuit des musées de Lausanne le 22 septembre dernier, le Musée Bolo a fêté ses dix ans. Retour sur une passion qui a donné naissance à un musée dont les collections d’ordinateurs sont connues dans le monde entier.

A l’occasion de la Nuit des musées de Lausanne le 22 septembre dernier, le Musée Bolo a fêté ses dix ans. Retour sur une passion qui a donné naissance à un musée dont les collections d’ordinateurs sont connues dans le monde entier.

En 1995, Yves Bolognini ramasse dans la rue un Apple II mis au rencart. C’est le premier élément de la collection d’ordinateurs de cet étudiant en informatique qui n’hésitera pas à empiler quantité de vieilles machines chez ses parents. Dès 2001, il s’entoure de bénévoles aussi enthousiasmes que lui qui se mettent à restaurer et inventorier les ordinateurs recueillis. L’association des amis du Bolos’Computer Museum est née. À l’instigation du professeur Roger Hersch, une première exposition permanente est inaugurée le 19 juin 2002 dans les locaux de la Faculté Informatique et Communications de l’EPFL.

2004 marque un tournant puisque le Musée Bolo, du nom de son fondateur Yves Bolognini, est accepté au sein de l’Association des musées suisses et devient membre de la Coordination des musées lausannois. Il s’agit alors de mettre en place une structure officielle capable d’assumer la gestion du Musée et de rechercher les fonds pour le financer. En 2007 voit la création de la Fondation Mémoires Informatiques dont l’objectif est la sauvegarde, la conservation et la mise en valeur du patrimoine informatique. La Fondation assurera la gestion du Musée. Jean-Daniel Nicoud et Klaus Wirth, des pionniers et des concepteurs de la micro-informatique suisse de la première heure, en font partie.

Les travaux de la Fondation se concrétisent en novembre 2011 par une nouvelle exposition au titre provocant, Disparition programmée, qui peut être visitée actuellement, et qui propose une autre vision de l’ordinateur qui s’intègre à nos vies tant et si bien que nous ne remarquons même plus qu’il est partout. Ce qui n’est pas programmé par contre, c’est la disparition du Musée Bolo qui possède aujourd’hui des milliers d’objets témoins de l’histoire de l’informatique, avec quelques perles comme La Cora (1964), ordinateur mastodonte de fabrication 100% suisse découvert dans les caves de l’EPFL. De quoi réaliser de nombreuses expositions mettant en scène cet objet devenu familier, incontournable, indispensable et qui peut être... collectionné: un ordinateur.


Plus d’informations

Le Musée Bolo
La Fondation Mémoires Informatiques

Auteur:Frédéric RaussSource:IC | Informatique et communications
Partager: