Actualités Mediacom

L'app qui redonne le pouvoir aux agriculteurs

© Farmbook

31.10.12 - Une application mobile permet aux paysans indiens de mieux négocier la vente de leurs récoltes. Farmbook est conçu pour être accessible à cette population très souvent illettrée.

Quel est le prix du riz ou des cacahuètes pratiqué sur le marché ? Faut-il investir dans des fertilisants ou pesticides ? Voici des questions cruciales pour les paysans indiens. Or, beaucoup d’entre eux ne savent pas lire et écrire. Avec leur téléphone mobile, ils pourraient s’interconnecter et échanger ces informations. C’est le pari de l’application FarmBook, qui repose sur des icônes et sur un système de reconnaissance vocale.

Des pictogrammes pour communiquer
Les agriculteurs font confiance à leur expérience de terrain et à celle de leurs pairs. «Souvent illettrés, ils sont nombreux à posséder un téléphone portable, contrairement à ce que l’on pourrait croire. C’est un bon début pour échanger des informations, mais ils avaient besoin d’une application sur mesure», explique Hendrik Knoche du Laboratoire de design et media de l’EPFL.

FarmBook tourne sur les modèles de smart phone Android accessibles en termes de prix. Le but de l’application est de faciliter la transmission en temps réel de leurs conseils et astuces. Pour ce faire, l’application repose sur un système d’invites, de synthèse et de reconnaissance vocales ainsi que sur des pictogrammes permettant aux personnes illettrées de découvrir et partager des informations.

Négocier en position de force
Farmbook fournit des données essentielles pour que les agriculteurs puissent s’organiser, comme par exemple la météo. Mais elle offre bien plus encore. Les utilisateurs, rassemblés en réseau, peuvent échanger leurs informations, un peu à la manière d’un réseau social. Par exemple, si dans une région voisine les cultures sont touchées par des maladies, l’agriculteur pourra anticiper un éventuel traitement.

Enfin, les agriculteurs peuvent contrôler les prix des denrées sur le marché. Savoir quelle marge les paysans peuvent exiger contre le fruit de leur labeur est crucial. « Partager cette information leur confère une position plus forte lors de négociations ! », ajoute Oscar Bolaños, étudiant de la Faculté Informatique et Communications et également impliqué dans le projet.

Dans un petit village du nom de CKPura à trois heures de route de Bangalore, 15 paysans, dont plus de la moitié sont illettrés, mettent actuellement à l’épreuve l’application. Pour l’instant, le système de retour audio fonctionne mieux que les pictogrammes, dont la signification visuelle va être améliorée. Il s’est également avéré qu’un accompagnement sonore décrivant les actions pour tous les éléments de l’interface rend les agriculteurs plus confiants dans leur utilisation de FarmBook.

Le projet se réalise en collaboration avec le Department of Electronic Systems Engineering de l’Indian Institute of Science de Bangalore. Il est soutenu par la Direction du développement et de la coopération.

---

Participants au projet FarmBook :
Hendrik Knoche et Professeur Jeffrey Huang du Laboratoire de design et media, EPFL
Oscar Bolaños, étudiant de la Faculté Informatique et Communications, EPFL
HS Jamadagni, TV Prabhakar, Andre Pittet, Akshay Uttama et Prakruthi Keshavamurthy de l’Indian Institute of Science de Bangalore, Department of Electronic Systems Engineering
Nitish Meena, Reecha Bharali et Priyamvada Tiwari, étudiants en design de l’IIT Guwahati

  • Auteur:
  • Alexandra Walther
  • Source:
  • Mediacom
Retourner à la page précédente
Alumni
Olivier Glauser
Diplôme
Master en Informatique et systèmes de communication 1994
Parcours
1994 - 1996 HP
1996 - 1998 Phillippe Moris
1998 - 2005 MBA Universite de Harvard
2005 - 2009 ROTH Cl Partners
Fonction
Directeur général de Streamboat Ventures, Pékin

Contacts

Olivier Gauser
Steamboat Ventures
222 Hu Bin Road, Shanghai 200021
Tel: 86 (21) 2308 1800
olivier.glauser@steamboatvc.com
A3 EPFL
Rolex Learning Center
Case postale 122
1015 Lausanne 15
Tel: +41 (0)21 693 24 91